Médias démocratiques? Infantilisation scientifiquement organisée ? Scoop

Publié le par imagiter.over-blog.com

5728486437_1f69302183.jpg

A priori on ne se pose pas trop la question…les médias c'est pour tous. Pourtant, "Aucune oligarchie ne pourrait se payer le luxe de "médias démocratiques" (…) et sans aller jusqu'à la dictature, il lui suffit d'en être au moins partiellement propriétaire par ses entreprises membres, pour en prendre le contrôle "capitaliste" ou "politique" (p. 126 - Alain Cotta sur "Le règne des oligarchies", janvier 2011 ).

 

Voici qui refroidit les ardeurs. Est- ce tout pour les douches glacées ? "il s'agit de l'infantilisation croissante de ses messages, tous médias confondus, dont il est impossible d'admettre qu'elle n'est pas scientifiquement organisée " (p. 207 – ibidem).

 

Le but central demeurant d'empêcher toute contestation de leur règne, tous les moyens déloyaux sont utilisés. Faire douter de ses propres sens, de ses facultés de raisonner, déduire, observer, induire, tirer des synthèses. Faire soupçonner les conclusions que nous en tirons. Renier la réalité la plus flagrante. Fuir devant les vraies conversations, etc. Ainsi, englober des attitudes extrêmement positives (curiosité, ouverture au onde, empathie, gentillesse, esprit critique, etc…) dans des négativités. Dévaloriser le meilleur. Etc…La perversion d'empêcher toute formulation de "complot" est, ici, clairement démasquée : votre infantilisation, c'est organisé, donc prémédité – s'il n'y pas complot, il y entente, programmation insistante et mise en œuvre permanente. Où est la différence ? Dans le respirer ensemble (con Spirer) des conspirateurs !!!

 

Tant que vous ne vous sentirez pas plus grand, plus fort, plus digne, plus beau, plus fiable, plus intelligent, plus durable, etc. que ce système – vous persisterez à jouer au syndrome de Stockholm. A notre différence où rien de ce système n'est en nous. Un travail psycho- corporel quotidien nous débarrasse de toutes ses tentatives de manipulations. Nous le voyons (avec répulsion) tel qu'il est.

Plus rien qui attire

Tout qui répugne

 

Une sordide tentative d'extorquer le meilleur de chacun-e afin de le souiller à l'instant.

 

Rien n'est durable en lui. La preuve ? Il n'a que trop duré !!!

 

Georg Lukacs dans "La destruction de la raison" liste tous les procédés pour casser les foules, les fractionner, les rendre adverses d'elles-mêmes, les ramener à l'incohérence qui rend inactif. Couper de toutes racines : après l'âge industriel où la machine se substitue à l'énergie vitale et où vous êtes séparés du fonctionnement réel du corps, l'âge digital coupe de toutes racines profondes. Indifférence à l'environnement et aux rapports sociaux, inappétence aux rencontres et aux débats, bestialisation sommaire d'autrui juste "fréquentable" pour la courte décharge sexuelle et après, on s'essuie dessus, perte de toute faculté d'écoute, surdité absolue au Sens si facile d'accès, aveuglement aux beautés- forces qui nous extraient de la mesquinerie ambiante et nous propulsent dans des immensités insoupçonnées…Hors des médias si antidémocratiques, tellement semblables, suant l'ennui et l'écœurement du toujours les mêmes qui invitent toujours les mêmes qui invitent les mêmes qui invitent les…vous avez toute la gamme supérieure de l'adulte que nous décrivons dans le blog "Le point le plus faible du pouvoir mondial ?".

 

 

Le but du complot d'infantilisation de tous les adultes, ne peut plus dissimuler que c'est de les maintenir dans l'enfance prolongée, sans esprit critique, sans profondeur de raisonnement, sans usage actif de la mémoire, sans structuration de l'action, etc – c'est de les faire stagner dans l'égoïsme en boucle, dans l'irritabilité face à tout autre ces intrus au solipsisme, à l'insupportation aux règles pour soi (et plus elles sont raisonnablement exigeantes et non laxistes et coulantes et plus elles se voient stupidement rejetées) mais manque de gêne total à les imposer outrageusement à autrui…d'où impossibilité de toute vie sociale ardente et de projets collectifs !!! "Aucun pouvoir constitué ne peut rêver de meilleure situation. Perdus dans eux- mêmes et leur petit monde, ils ne contestent plus une réalité sociale dont ils s'éloignent mentalement sans cesse" (p. 131 - "Le règne des oligarchies" ). 

 

Ah bon ! ces avachis, sans horizon ni futur intense, seraient donc vos modèles ? En tout cas le succès de  leur antidémocratisme latent (qui relaient intérieurement des médias si antidémocratiques)) permet de le supposer.

Détrompez-nous !!!

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les  1 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Commenter cet article