totaux de bocaux – où mènent les classifications ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

 

 

2117607425_09753641a2.jpg

totaux de locaux – posez-les sur des bateaux vos totaux ; bateaux de totaux de poteaux, totaux de cadeaux, totaux de marteaux, totaux d'ex votos…joignez- y des photos, lotos, motos, râteaux, copeaux, noix de cocos, sirocos de cocos, etc. …oui, poursuivez… même jusqu'au jour des temps !!!

 

vous tomberez, encore et encore, sur la vérité que classifier c'est émettre SURTOUT des jugements sociaux…c'est plus décrire votre époque, votre environnement, votre neurosphère – que l'objectivité…et la taxinomie peut être présentée comme si nécessaire et si impliquée dans les faits objectifs – il n'en reste pas moins que "l'arbitraire du signe" n'est pas du tout dans le langage mais dans notre manière de ne pas l'écouter. Notre attitude est, alors, toute d'arbitraire. Oui, dans nos si mauvaises volontés à reconsidérer nombre de nos prétendues "évidences"…

 

"Comme il est étrange que certains ne puissent ne pas voir que toute observation doit être faite à l'appui ou à l'encontre d'une idée existante pour être de quelque utilité", tentait d'éclaircir Charles Darwin, un des plus grand incompris de la pensée…et c'est, aussi, pourquoi nous ne réussissons pas – sauf pour quelques joyeux à vie – à rendre les idées si utiles. Oui si utilisables. Accessibles, praticables, abordables, carrossables, disponibles, oui employables !!! D'une émancipation et d'une libération si puissantes, nous en faisons l'art de s'empêtrer dans des brindilles d'obstacles !!!

 

Pourquoi tant classifier et partager si peu ? Pourquoi tant d'étiquettes si ce n'est pas pour la répartition, la redistribution ? Pourquoi ces trop siiiiii immenses étagères si ce n'est afin de n'oublier personne ? Pourquoi ce collectivisme manutentionnaire nous ferme, absurdement, toutes ses portes à l'importance des autres ? Et nous rétrécit à l'égoïsme stérile et non "durable" ? Pourquoi stopper en plein élan et ne pas poursuivre jusqu'à ce que la majorité atteigne la marque du futur – être si heureux/ ses du bonheur des autres. Et pas qu'un seul et pas que le petit nombre, comme en 2012 – ce qui se nomme "l'amour social" – mais bien la majorité déferlante…

 

"D'une façon très perverse, la simplicité, sinon l'indigence du langage devient une marque estimée de dévouement à l'empirisme des faits. Pour citer quelques contre- exemples, qui montrent que les meilleurs savants ont toujours compris à la fois la valeur d'une collecte méticuleuse des faits et de l'élégance de leur présentation… (p.137 – Stephen Jay Gould – Le renard et le hérisson, comment combler le fossé entre la science et la littérature – the Hedgedog, the Fox and the Magisyter's Pox – octobre 2005)" Nous participons, dans ce livre, au périple qui débusque tous les "à qui sert donc nos divisions incessantes ? Qui "aime" à ce point de tout diviser ? etc…ce qui offre, tout à l'opposé, les bénéfices globaux du partage des tâches, des multidisciplinarités tous azimuts, de la fin des barrières inter-savoirs. Comme d'accepter les "stratégies des humanités devient très utile aux sciences, en favorisant l'acceptation de ces sciences auprès du grand public" (p. 145 – ibid.). Ces stratégies "vraiment gagnantes" sont occultées par des stratégies présentées comme "vraiment gagnantes – mais qui nous embourbent, tous en fait, dans l'impossibilité d'UNITE active et d'actions si unitaires !!! Quoi d'étonnant si Stephen Jay Gould remet, radicalement, en cause l'aveuglement et la surdité par l'excès de classifications. Sources, ne l'oublions pas des racismes, ségrégations, apartheid et autres délires biologiques et sociopathes…puisque ce dit Stephen Jay Gould pour les sciences reste intégralement transposable pour les rapports sociaux et le futur de l'Humanité !!!

 

L'intérêt de chacun-e d'entre nous c'est bien :

1 – de quitter entièrement ce système

2 -  de l'empêcher de nous mettre la moindre griffe dessus

3 - et d'inventer, collectivement, une plurisociété où chaque différence nous augmente et nous agrandit…puisque comme disait John Donne "La mort de chaque être humain me diminue, parce que je fais partie de l'humanité " et "Ne demande jamais pour qui sonne le glas, il sonne pour toi"…puisque faisant partie de l'humanité  - nous sommes bien RESPONSABLES DE TOUT LE MONDE. Et d'absolument tout…quelle régression vers la barbarie inculte que d'avoir abandonné le progressisme immense des amérindiens lorsque chaque enfant de la tribu reste l'enfant de tout le monde. Sans rien retirer à la souveraineté des parents - qui se trouve près de lui, lors d'un problème, en est entièrement responsable. Voilà qui sonne hyper efficace, hyper sécurisant et carrément adulte, non ? Toute une société à refaire … (beaucoup de bocaux de bocaux vocaux) …

 

            eh bien ! mettons-nous y !!!

                                                           les classifications y tomberont dans les premières,

                                   lors du gigantesque basculement !!!

 

…surtout grâce à la découverte de notre "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation). Comme à l'ensemble de ses techniques …dont quelques unes de nos plus récentes, offertes par ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "Sous la chair des mots – la sensualité d’immensités…","L'athlétisme mental ?", "Délecté lecteur – l’évolution n’aurait pas prévu l’écriture ?", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!","Quelles formations ont suivi les transformations ?", "La culture viendrait d'ailleurs…", "Unité enchantée" , "Aucun sport n’est plus sportif que le langage", "Où est passée l'énorme déperdition d'intelligence collective ?", "Optimisation de…l'optimisme", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", " Tous saufs sauf","Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Talents et société", "Tant d'instants ?", "Elle excelle", "Et tout fait suite suède de ce qui précède?", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé", "Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!" , "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Johann Lefebvre 09/08/2014 07:14

Bonjour.
Ce pourrait être un excellent début, vous entamez la croûte de l'être, à savoir ses signes. Continuez, vous touchez le corps du mot ; reste à fouiller maintenant ses organes, à le remplir, le féconder. Votre écho a remonté votre vallée pour sonner dans ma montagne. Je regrette seulement vos choix typographiques, mais ce n'est que mon œil qui parle...
Bien à vous.
JL

lejournaldepersonne 04/10/2012 18:41


très enchanté de cette lecture tellement pleine d'images - merci

imagiter.over-blog.com 09/10/2012 06:20



merci aussi