Une nouvelle civilisation : parce que tu le vaux bien ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

3353239792_c2db5bf967.jpg

Un peu que tu vaux plus que n'importe quelle déshonorée publicité. Si l'on se réfère au fait que l'occident fut, farouchement, contre le "culte de la personnalité", reprochant aux communistes de n'avoir qu'une icône et pas de programme – on dirait que, dans ce domaine, ils battent, aujourd'hui, à plates coutures leurs soi-disant ennemis d'hier.

 

La pub n'est plus qu'un scandaleux "culte de la personnalité" farouchement anti- démocratique. Et ils n'ont plus que des tronches à nous fourguer et plus aucun programme de fond. Au fait, le communisme PRIVE (plus aucun choix, que des médias déshonorés et le tout propagande!) c'est bien pire que le communisme public, non ?

 

Face à "leur" déchéance (pas la nôtre!) une nouvelle civilisation ne peut que les LAISSER SUR PLACE. D'abord, à cause de leur vulgarité crasse. Qui leur enlève toute liberté de manœuvre, toute aisance d'imagination parce pétrifiés dans une vie corporelle extrêmement figée et restreinte. Impossible de les imaginer bondir de bonheur, courir de gratitude, resplendir d'intelligence ou bien se précipiter d'attendrissement dans les bras de quelqu'un. Leurs gestes sont congelés, leurs affections mortes et leurs émotions résiduelles. Plus de VRAIE VIE en eux. Or, toute nouvelle civilisation commence par vivre les sens de façons radicalement neuves. Si vous n'avez plus aucun sens, comment pourraient-ils bien évoluer ? Le but de la nouvelle civilisation devient, en fait, l'intelligence sensualisée

 

Oui oui chaque pensée devient le toucher d'une pétale de fleur. A la fois. Des odeurs inouïes, des sons" comestibles" qui vous font du palais buccal un "palais" des summums. Oui oui, nous, nous en sommes déjà "là", dans une abondante sensualité (être heureux avec "rien" c'est ceci le véritable épicurisme – l'écervelée gloutonnerie hédoniste n'est qu'une grossièreté inapte aux quintes essences ! donc un anti-épicurisme !)…

 

La nouvelle civilisation se poursuit par vivre tous les concepts de radicales différentes manières…Une très rapide mise en bouche. 

 

Déjà redevenir plus collectif devient un goût extraordinaire dans la bouche, celui du franc succès exponentiel , de ces succès successifs qui se succèdent l'un à l'autre.

De tenter d'offrir ses œuvres le plus gratuitement possible fait triompher brillamment your winny way. Sauver culture, éducation et recherche par le maximum de gratuité voici ce que les voyous vulgaires du capitalisme perdons toujours de…vue.

Inventer la Fête sociale permanente, 24 h sur 24 et dans tous les pays – voici qui résonne comme la meilleure des médecines jamais entrevues. Victoires sur toutes les lignes- vont pleuvoir les guérisons. Les stupides individualismes (qui ne pourront plus jamais"winner" sur rien!) y fondent comme vieilles neiges au soleil.

Redonner toutes les qualités à la vie. Un système qui n'offre aucunes  joies, qui ne rend personne heureux, qui ne soulève jamais…mais qui ne fait que décevoir, désespérer, abuser ou tromper – parce qu'il a chuté dans le trop facile quantitatif (or toutes les qualités englobent toutes les quantités possibles mais dans un tout autre...mode d'emploi !!!) .

Sentiments et émotions comme le futur corporel. Le gavage des sens empêche le vrai bonheur qui est un filtrage, une intelligente  raréfaction vers les quintessences. Uniquement, par des procédés naturels Sentiments et émotions peuvent être provoqués à volonté. Soit distillés, guidés et mêlés selon vos réels savoirs. Et ils vous amèneront à la hauteur d'une intelligence sensualisée que bien trop peu vivent déjà.

Vous voyez, immergé-e-s dans tout ceci, intelligence sensuelle c'est, aussi, trouver tous les moyens pour niquer le système des voyous capitalistes. Accélérer sa proche abolition. Tous les arts sont martiaux. Donc si peu d'efforts à fournir, mais bien placés, et ils vont tous "tomber". Augmenter ses visions et synthèses pour atteindre la taille du réel gigantesque. Voler dans le ciel tels des oiseaux. Secréter des ambitions immenses pour tout le monde, les entre-aider à tous se surpasser…etc.

La vraie gauche existe et elle est, existentiellement, très majoritaire. Voir "notre pacte d'actes" pour en savoir bien plus.

En résumé, faire comme émerger toute une nouvelle société: revenu d'existence pour tous et sans conditions, abolitions des profits déments (qui ignorent combien ils "coûtent" en vrai!) traités comme des maladies mentales,  extension du libéralisme mais uniquement pour les mœurs, plus de prohibitions et de censures, que du "laisser passer" mais fin de tout "égoïsme économique", donc de l'arriération capitaliste, gestion collective des biens communs, tout doit rapporter à tous non à un, etc…la stratégie est tellement en avance que de la dire trop tôt ne peut que s'avérer encombrant…

Donc etc… 

 

Trop exact que une nouvelle civilisation ce ne sont que des raisonnements nouveaux, des concepts inattendus, des visions inédites, un style verbal inconnu, des partages de pensées et d'affections surprenantes – bref, RIEN d'habituel, d'usuel, d'assis, d'établi d'étables, de machinal, de routinier, de déjà là …

 

Ca ne surgit, pourtant, pas du néant – ceci existe, uniquement, parce que des individus l'ont déjà vécu. Imaginez des êtres qui vous aiment déjà assez pour admettre QUE VOUS VALEZ BIEN une carrément nouvelle civilisation…

 

Oui de tels individus, ça existe, et plus que vous ne l'imaginiez – sinon comment pourrions-nous vous faire connaître, ici, une telle intensité si nous étions tous "enfermés" dans un monde unique et sans issue ?

 

Les nouvelles relations sociales (plus civilisées) se nommeront, d'ailleurs…                                                                           

                                                                                  sensualités des conSensualités… 

 

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "La star des stars" et, aussi, "Présent !", onglet 4  "Nul n'est  nul".

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

 

Publié dans sentez la santé

Commenter cet article