Fontaines

Publié le par imagiter.over-blog.com

Fontaines

Fontaine, je boirai de ton eau

Et toutes ces phrases négatives me les retirerai du cerveau

........

Cet harcèlement entêté vient des pouvoirs

obstinés à se conserver

Tel quel « contre » nous

.........

Ces pouvoirs ne se regardent jamais en face

ne se remettent guère en question

aussi restent-ils plus aveugles que l’unilatéralité

- Obsédés maladivement à nous

tarauder la cervelle

Afin que ficelle de celle fasse étincelle !!!

..........

Fontaine, je boirai de ton eau

Et toutes ces phrases négatives me les retirerai du cerveau

..........

Nous seuls leur semblons obstacles à cet inexcusable pouvoir

En fait ce pouvoir c’est île déserte

il détruit tout ce qui parait lui fait adversité

terres nues et infertiles

sont leurs uniques symboles…

.......

Fontaine, je boirai de ton eau

Et toutes ces phrases négatives me les retirerai du cerveau

......

Aussi, dans leur folie monomaniaque

ils s'obsessionnent à ce que

nous quittions tout élan

Toute initiative

toute spontanéité

toute franchise

toute ouverture

toute expansion

toute individualité

toute vérité

oui

tout envol !!!

.......

Fontaine, je boirai de ton eau

Et toutes ces phrases négatives me les retirerai du cerveau

........

Puisque toute eau est celle de

la peau

de l’oiseau

du faisceau

du nouveau

du réseau

du jumeau

du fuseau

du vaisseau

oui du ruisseau

du drapeau de drap afin d’amour le faire

du pinceau

du niveau

etc. et eau du…cerveau !!!

...........

Fontaine, je boirai de ton eau

Et toutes ces phrases négatives me les retirerai du cerveau

.......

En effet (et pour causes !!!) nous avons perdu toute confiance dans les dirigeants. 100 % certifié !!!

à eux les phrases négatives « contre » nous et les profits trop positifs pour eux seuls –

et que, sans que nous ne puissions répondre

tellement nous sommes écrasés

écrabouillés

niés

broyés

ensevelis sous

- les négativités !!!

Être trop riche « prouve » sa pollution et sa corruption ontologique

par cela

vivre en spolier

et oser (en plus) nous en déverser

les…contaminations….

Ne peut plus conserver nos faveurs !!!

.........

un peu que –

Fontaine, je boirai de ton eau (si pure)

Et toutes ces phrases négatives me les retirerai du cerveau

.........

puisque

Nous pouvons tellement bien vivre sans eux –

………………………………………………….…………..et eux pas « sans » nous !!!

……

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

………………..

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

……………….

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends

Le si rare moment de la jubilation ?

La façon d’écrire se nomme infini respect

*****

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Publié dans sentez la santé

Commenter cet article