Être de son temps ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4919558023_f1a97a696b.jpg

Qu'est-ce qui nous empêche donc ? Alors que se précipite notre représentation du monde en harcèlements d'images répétitives, qui, à force d'être étalées, placardées, bombardées, de plus en plus de temps et de plus en plus vite – nous vole, pickpockets intrus, quasiment tout notre temps – comment pouvons- nous être de notre temps ? Outre que ces procédés s'apparentent aux harcèlements punis par la loi – cette rapidité toujours plus assommante nous prive du TEMPS de réflexion (et de ressenti…) ou d'examen nécessaire pour faire la part du vrai et du faux. Ainsi que pour tisser les liens sociaux qui participent d'un temps plus apaisé que la furie si déloyale, déchaînée contre notre avis, dans les villes.

 

C'est que la communication, la culture ou l'information, ce n'est pas du tout la même chose – surtout si la propagande veut nous faire croire l'inverse. La copie est instantanée tandis que l'original déroule une vraie durée bien plus longue et qui a besoin de s'ancrer dans le sociable. Et que si nous nous ensevelissions dans une civilisation de copies (originaux tous interdits parce que…originaux, non classables ni comparables (effondrement par le non savoir commercial dans ce domaine !)) … la durée de survie collective ne risquerait pas d'être très longue…Une vraie communication nécessite, aussi, de la durée, genre art de la conversation (de plus en plus rare parce que …non étiquettable (effondrement par le non savoir commercial dans ce domaine !). Et une information sans la profondeur de la culture ne sert à rien. Qu'à se montrer, si déloyalement, matraqués…

 

En conséquence, vous percevez que tout est fait pour que nous ne soyons pas de notre temps. Toutes et tous crispé-e-s sur son leurre (chacun-e le sien !) au lieu de danser le rythme si ample des espaces publics. Et de leur imposer les temps publics, ceux où tout le monde (ou le maximum) est bien de son temps, contemporain des autres…

 

Comme nous l'avions prouvé dans le blog  "Médias démocratiques ?" les médias sont tout sauf démocratiques. Déjà, leur refus sournois des si judicieuses règles de 1946- 1948 du Conseil national de la résistance sur la vraie indépendance des médias – l'agitait clairement. Ensuite, leur fonctionnement même est reflet des intérêts d'à peine 0,01 % de la population (en base sociologique d'un maximum de 11 %) et ceci se perçoit dans leurs activités comme celles de nos clairs ennemis, agissant contre nos intérêts réels, cherchant toujours à nous leurrer et nous faire dépouiller par les minorités. Et, puis, empêchant, lourdement, ce temps de réflexion et de recul critique – ce qui représente la pire des impolitesses de tous les temps, oui ou non ? C'est quoi ces débits trop rapides des radios ? déloyaux ! c'est quoi ces pubs aux voix mitraillettes ? pickpockettes ! c'est quoi ces défilements non pertinents d'images trémulantes ? pour vous marquer du fer du mépris, troupeau juste bon à être gavé de pubs…vaut-il la peine de poursuivre en ce sens ?

 

Ils ne veulent pas que nous soyons bien immergés dans le social, bien entourés de liens collectifs, bien intégrés et forces collectives, bien socialisés et bien présents. Ils nous préfèrent isolés, seuls ou peu socialisés. Et, d'ailleurs, ils aident toutes les forces qui augmentent les solitudes. Structurellement (même si la conscience n'y est pas) le commerce c'est bien tout le monde vraiment seul (plus les individus sont seuls plus "ça" vend !!!) ? Abus de faiblesses partout. Une pièce de théâtre*** montrant la fortune rapide d'avocats attaquant si subtilement la société juste avec les lois existantes – ferait un tabac de drôleries !!!

 

*** en avant goût- voir le blog " Présent-e-s ?"

 

Voici, que vous ressentez à quel point être ardemment de son temps représente une mutation. A chaque fois que la plupart des individus sont vraiment de leur temps il y a, d'ailleurs, de forts changements collectifs et de gigantesques évolutions. Vous le rappelez- vous ?

CQFD ? ce qu’il fallait démontrer

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

            tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

 

*** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans bulles médiatiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article