Ils reculent sur tous les fronts: parler leur devient presque un fardeau

Publié le par imagiter.over-blog.com

Ils reculent sur tous les fronts: parler leur devient presque un fardeau

De formation scientifique. Et littéraire. Prenant nos sources dans tous les organismes de terrain, n'ayant d'autres cobayes que nous-mêmes lors de la rencontre avec la rugueuse réalité – nous avons des pratiques et des mentalités ouvertes jusqu'au fond du cosmos. Archis multidisciplinaires, nous nous sentons comme des "experts du réel". Nos exigences sont immenses: la qualité c'est le bonheur. Et la quantité sa dépréciation ahurie…etc

 

Nous sommes en plein dans un fonctionnement où tous les enjeux des savoirs, la connaissance instantanée de ce que tout fait nouveau apporte ou transforme dans les consensus, ainsi que, la sensation interne que ce soit un autre, vous ou quiconque, qui fasse émerger de nouvelles méthodes ou des savoirs neufs – la joie se montre aussi intense, vous nagez dans le savoir…etc. Vivre le réel avec de telles dispositions, conduit à l'enchantement et à l'expansion de la quintessence des qualités…

 

Aussi – existentiellement, affectivement ou émotionnellement, nous précédons, très souvent, les recherches dans tous les domaines. Nous "reconnaissons" ces recherches pour en avoir déjà fait l'expérience vive…

 

Ainsi, en psychologie profonde, l'apport nommé "le cerveau magicien" – que nos pratiques avaient déjà côtoyé – est-il la plus forte nouvelle de l'année 2010. Dans les évaporés de l'irréel (si prétendus tendus de tendances!) qui voulez- vous qui vous en informe ?

 

Voici: vous simulez le réel et vous OBTENEZ le réel. Notre corps-cerveau (indissociables) nous permettent de faire comme si (l'alignement des émotions, des sentiments et des sensations dans une direction unifiée ce n'est pas rien!) nous vivions réellement une "simulation"…Et – résultats des courses - nous vivons à fond ce réel "provoqué", incité, poussé, créé, exhorté, conçu ou reproduit…

 

Les opportunités de cette impeccable méthode s'allient aux découvertes amérindiennes sur le rêve, "force qui déplace", qui – pour nos corps – se montre aussi tangible, concret, existant, "réel" que la réalité. Pour le corps, il "reçoit" les deux pareils…le rêve "dirigé" lui fait autant d'impact concret que la réalité la plus évidente. Les deux le nourrissent identiquement et il lui parait absolument idiot d'en délaisser un seul…

 

Nous possédons donc des techniques performantes qui semblent bien appartenir à une nouvelle civilisation – et nous ne devrions pas les utiliser ? les développer et les diffuser ? Tout comme l'on "fait semblant de rire" et on parvient au fou rire difficile à arrêter – nous avons de nombreuses méthodes de simulations mentales qui nous offrent un "état intérieur" très inédit…Au niveau de votre métabolisme, vous pouvez pousser votre corps au bien être: il existe des sensations de chimie intérieure qui permettent d'infléchir dans un sens ou l'autre. Les "méditations" sont, avant tout, un ralentissement unifié et harmonieux du corps, une autre respiration plus ample (après les exercices d'hyper ventilation) , plus que des "pensées"…De nombreuses méthodes vous permettent de CRÉER (comme de toutes pièces) les émotions, de les mettre "à feu doux", d'en diriger l'intensité ainsi que la direction de l'impact…Émouvoir c'est mouvoir, vous faites bouger, déplacez ou modifiez, par exemple, les champs électriques…etc. Faut le tenter afin de la vérifier !!!

 

Sujet(te) à des sentiments, vous pouvez entrer dans leurs consistances mêmes afin de les diriger ou de les développer tout différemment…Face à tout cet inconnu – nous n'avons pas de modèle préalable, mais (pour les chanceux comme nous) nous avons déjà vécu les expériences du "cerveau magicien" …Et sommes à même de "reconnaître" les effets et de diriger les flux, attentions, déversements, regroupements, accommodations, etc…bref, à les reproduire sans fin…

 

Que ces mesures et imageries médicales "vérifient" des expériences déjà vécues ne peut qu'en renforcer la profondeur d'existence. Si – ensuite – le scientifique dénie, renie et nie "que l'esprit puisse avoir autant d'impact" rien de l'existentiel n'est retranché. Les expériences demeurent sérieuses et le parjure "que l'esprit n'aurait que peu d'impact" n'entame en rien la réalité où l'esprit a même TROP d'impact…N'est ce que de voir la catastrophe (pour la planète et les êtres de "qualité") que la majorité des "activités" et leurs résultats causent. De ces esprits prétendus sans impact au seuil de détruire tout futur pour la vie – nous voyons le mensonge énorme !!!

 

Elles peuvent reculer les prétendues élites, elles peuvent essayer de désinformer comme de noyer toutes les infos solides et de pointe qui "augmentent", visiblement, notre bien être (et donc nous arraches des mains de la stupidité consommatrice qui éteint tout !!!) – nous nous gardons les expériences, les méthodes existentielles et les apports "matriciels" du cerveau magicien…

 

Ils reculent partout – ils savent déjà (ces déchus dirigeants) que leur idéologie perd chaque jour, de ses prises sur le réel. Et que ses indigentes incompétences vont, bientôt, se faire toutes repérer…Selon le principe de "tout ce que vous direz sera retenu contre vous" de la Justice…l'inversion se fonde. Les flux unifiés de réprobation s'orientent, tous, vers les dirigeants de toutes sortes. Le contentieux à leur égard se profil gigantesque.        La Justice leur plante son regard dessus et ne les lâchera plus…il faut que les refoulements se retournent et fassent leur retour…

 

En attendant, Ils reculent sur tous les fronts:toute discussion, symboliquement, est en train de leur devenir défavorable. Parler les dessert nous fournissant toujours plus d'arguments contre eux…parler leur devient bien une épreuve où ils ont toujours plus à perdre qu'à gagner. Imaginez le début d'implosion qui se produit au sommet de la Société.

 

...................................La réalité n'est plus du tout de leur côté !!! Duquel alors ?

 

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratiffreethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

 

 

Publié dans sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article