N'ayez pas le coût couture

Publié le par imagiter.over-blog.com

 

 

3394284803_67bc8e64e3.jpg

Le coût couture c’est faire payer vos lubies très chères par les autres. C’est grimacer des sourires alors que vous ne pouvez survivre que dans des structures déséquilibrées, dites inégalitaires…Et que donc, sur le fond, il ne soit pas possible de dire que vous êtes une personne bienfaisante…

 

N'ayez pas le coût couture, celui qui clame avoir raison en empêchant toutes conversations, en dissimulant toutes les analyses et investigations. En ne se remettant jamais en cause mais en accusant sans cesse les autres de ce qu’il..fait lui- même. En n’admettant aucun contrôle mais en les faisant pleuvoir sur autrui. Bref, en étant un si disant- puissant, si peu, de fait, qu’il a besoin de toute cette armature inéquitable, de tout ce bouclier déséquilibré, de route cette furie pondérale – afin de sembler encore l‘être. Puissant si peu puissant, de fait, qu’il a besoin d’une tonne pour faire le poids avec 10 grammes. A chaque seconde,  chaque geste – il nous convainc d’autant plus qu’il n’y a aucun fondement, aucune base, aucune raison, aucun soubassement, aucune bien-fondé, aucune légitimité, aucune validité, aucun bon-droit à toutes ces intempestives prétentions. Voir, à ce sujet, le blog « Le mérite c'est donc l'inégalité ? »

 

Convaincre loyalement c’est toucher les esprits et les cœurs. Ils ne touchent plus rein, ne sont plus que néfastes, nuisibles. Leurs inégalités coûtent infiniment trop cher. De devoir être, sans cesse, les parents de ces enfants attardés tout en se sacrifiant sans cesse pour leurs indéfendables lubies (et ce n’est que cela ces « puissants » - des abusifs assistés !!!) – non ces disfonctionnements ne marchent plus. Ce sont ces prétendus dirigeants les boulets et nous qui devons les trainer.

 

Nous qui devons réparer leurs incessantes erreurs, colmater les dérives extravagantes de leurs non- sens, de la perte de tout ce qui est raisonnable, modéré, pondéré, mesuré, dans un humain. Nous n'avons absolument pas le coût couture. Nous pensons que le mérite c'est assez d’égalité entre les individus. Vous n’êtes supérieurs (sic) que parce que vous vous mettez en dehors de toutes possibles comparaisons ? Donc cette inégalité si délinquante vous empêchera à jamais de connaître votre valeur réelle ? Vous ne saurez jamais rien de valable de vous – tout en causant beaucoup de malheurs ?

 

Bizarre point de vue ! Assez vermoulu et tavelé ! Bon, si vous vous en contentez c’est (qu’intimement) vous n’avez pas une très haute opinion de vous- mêmes. On ne voit pas pourquoi alors vous salissez tout par excès d’inégalités.

 

Vous n'avez que le coût couture. Le coût couture qui ’est faire payer vos caprices très chers par les autres. ¨Parce que vous ne pouvez survivre que dans des structures déséquilibrées, dites inégalitaires, dans un monde « indiscutable », extrêmement anti- démocratique dans le fondement réel (si pas dans vous discours plus que malhonnête – délit de la malhonnêteté des discours, vous connaissez).

 

 …L’explosion des inégalités est bien un échec des classes prétendues supérieures, oui ou non ? Ah ! tout de même vous admettez l’échec flagrant, la pandémie de délitement social qui va avec (élite délite !) , et la signature peu reluisante de la compétence ces dirigeants. C’est parce qu’ils n’ont aucun mérite qu’il y autant d’inégalités. L’inégalité financière est plus forte insulte à magistrat qui existe, le plus caché des terrorismes anti- démocratiques. Démocratie et excès de revenus c’est tellement flagrant d’incompatibilité. Le coût couture c’est pour les ennemis trop flagrants de la démocratie vraie !!!

 

Oui, oui c’est parce qu’ils se déchargent de tous leurs coûts sur les autres. Prouvant, ainsi, et sans un mot, la nette supériorité de ceux- ci, hautement capables d’assumer de telles frasques alors que ces désordonnés histrions ne sont que des malades, près des chevets desquels nous devons perdre trop de temps, au lieu de nous occuper de choses sérieuses !!!

 

Oui oui c’est parce qu’ils sont trop nuls, trop faiblards, trop gangrénés qu’ils se planquent derrière les murs des inégalités. Faites passer le message. Dans une situation naturelle et normale d’égalité ils ne pourraient, sans doute, tirer aucune épingle du jeu. Sans le coût couture, ils se traineraient dans les oripeaux de leurs inaptitudes universelles !!!

 

En conclusion, qui sème les inégalités ne peut aucunement survivre dans l’égalité. C’est un handicapé grave. Un détraqué de la socialité. Un aliéné de la démocratie. Un infirme du bon sens. Et la certitude que les vrais héros sont en bas de la société. Puisqu’ils assument tout – même le poids abusif des trop riches. Et que ceux- ci n’assument rien. Faisant porter ces poids par les autres.

 

Il sonne donc clair qu’il n’ y a AUCUN MERITE DANS LES INEGALITES. Que qui ne peut vivre que derrière le coût couture, n’est qu’un incompétent social…

 

Que c’est même démériter que d’amplifier ces anti-socialités si destructrices. Qu’on ne peut faire avancer la société en causant tant de dégâts !!!

 

Qu’ainsi, ce sont des assauts de barbaries, régressions, anti progrès, freins aux évolutions naturelles, grossièretés, incultures, manques de savoir vivre, reculs, insuffisances, impuissances politiques, inaptitudes sociales…etc que ces inégalités. Même pas vantées (il n’y a donc aucun argument de fond !) mais juste asséné  comme des coups de matraques sur les têtes solides. Les inégalités c’est sûr ça pue l’échec. C’est le contraire du mérite. Personne ne peut avoir de mérite sincère, loyal et honnête dans les putrides inégalités.

 

Ce ne sont qu’injustices, pressions, passes droits, complots, prévarications, abus de pouvoir, conneries aux positions dominantes et autre (au fond) enfantillages irrecevables…

 

Inégalitarismes illégitimes et anti démocratiques ne peuvent être le fait de GRANDS HOMMES. Les grands hommes/ femmes, eux, ne peuvent que se placer tout en bas de la société ». Et, de ce lieu, changer réellement les choses pour le maximum de personnes, sans leur faire d’ombres abusives. Si vous seul « profitez » de vos prétendues lois , elles ne peuvent absolument pas être nommes ainsi. Ce ne sont qu’inconsistants caprices, lubies de complets irréalistes…

 

Bref, c’est aussi ennuyeux et poussiéreux que toutes celle s et ceux qui stagnent dans le coût couture et ne peuvent prouver « leurs mérites » que dans les dissymétries et les illégitimes inégalités…

 

Qui se vantait tant hier des inégalités demain s’en montrera plus que brûlé de honte et de gêne Tiens une inégalité à sens unique ? Si c’était un concept « universel », ces inégalités changeraient, sans cesse, balayant demain qui elles honoraient hier. Des inégalités figées qui refusent tout ascenseur social, toute réelle concurrence dans tous les secteurs, qui a reproduit les scandaleux privilèges de l’Ancien Régime, qui fuit (terrorisée) tout débat de fond dans la culture – sûr que ce n’est rien de défendable. Juste une délinquance de plus (dans la longue liste des dirigeants toujours plus délinquants, n’est- ce pas ?).

 

L’égalité reste le seul moyen de faire société, de tisser du lien et de rapprocher les individus. Mais c’est trop difficile à comprendre pour ces têtes de linottes ?

 

L’égalité la réelle diffamée ? Sans doute, puisque , à chaque fois qu’ils ont besoin de nous ( élections, dons, écoutes, applaudissements) ils essaient de se faire passer POUR NOS EFUAX. Donc (lueur d’intelligence ou absolue déchéance morale ?) ils savent – que hors de l’égalité – ils n’ont plus aucun moyen de « communiquer » avec nous.

 

Clair, qu’il suffit, alors, de refuser qu’ils soient nos égaux (position inexpugnable !) pour qu’ils toooooommmmbeeent !!!

 

Tous leurs vices ne sont plus que les aveux permanents qu’hors de nous point de salut !!!

 

Nous ne les saluerons donc pas. Aucun doigt sur aucune couture.

 

. (à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans méthodes de pensée

Commenter cet article