Pourquoi la vraie mondialisation va commencer ? (1/3)

Publié le par imagiter.over-blog.com

Pourquoi la vraie mondialisation va commencer ? (1/3)

Pourquoi - la mondialisation n’a jamais encore existé ? C’est qu’il y a le…monde réel…et la mondialisation…virtuelle. Mondialisation donc pas du tout comme elle nous aura été présentée ? Ce n’est alors pas un paradoxe que d’affirmer que la véritable mondialisation, telle la rencontre pacifique de chaque pays avec chaque pays, n’a pas encore débutée. Avec aucuns pouvoirs corrompus et trop cupides qui s’immiscent entre eux…Contre la mondialisation et pour le mondialisme ? Cette alternative, non plus, ne fonctionne pas du tout : le mot mondialisation reste très beau et n’appartient surtout pas aux parasites du système qui ne vivent que sur l’argent des autres.

..

Mondialisation ? Oui, avec des universaux comme nous, elle ne va tarder à…démarrer son existence ! Mais, d’abord, se débarrasser du pire que mythe oui de la drogue dure de la…mondialisation heureuse. Qui masque si complètement les horreurs inhumaines commises par ce fanatisme. Ainsi, les pays du tiers monde avec la sagesse de leurs multicultures vivrières qui s’en sortaient sans drames majeurs au moins – réduits à la monoculture irrationnelle et destructrice au delà de l’imagination.

..

Comment à cause du néolibéralisme la-majorité-des-pays-sont-devenus-des-pays-pauvres ?

..

Après cette soi-disant « mondialisation » la majorité des pays sont devenus plus pauvres. Si ce n’est une preuve que ce système n’aura jamais tenu ses promesses mégalomaniaques ? Qu’il se cache derrière un écran de fumée afin d’aspirer – concrètement - le maximum de richesses des pays au bénéfice d’un groupe si restreint de financiers apatrides ? En excluant toujours plus d’humains de leur tropisme sans projets collectifs. Une prétendue mondialisation qui ne concerne qu’une mince minorité d’humains et exclut la majorité n’en est pas une !

..

……………………………..***********************************

..

Le vrai visage de cette non-mondialisation apparait oui, grâce à une succession de documents majeurs et surtout :

1 - Le FMI annonce tout net la fin du néolibéralisme (cet alibi qui aura servi à toutes les exactions des escrocs déguisés en libéraux sans la moindre intelligence !)

..

2 - Les preuves accumulées que les trop riches ruinent gravement l’économie mondiale

..

3 - Que la pensée dite unique (signe d’un dangereux fanatisme) aura seulement un coût global hallucinant.

..

4- Enfin (dans cette très courte présentation) l’absence d’issues du système devenu, mondialement, si obsolète (tant au niveau élections, que gouvernements, d’avenir de la monnaie, d’importance retrouvée du social, que de rébellions de la majorité des particuliers humains – il n’y aucune issue en lui, pas de voie de secours ni de plan B. le système va s’effondrer). C’est nous la solution et nous sommes hors du système !

..

Le challenge en devient alors – à force de décrire la réalité et donc les solutions vraiment à…notre portée, nous allons arracher l’extrême plus grand nombre aux griffes empoisonnées des dérégulés !

..

……………………************************************

..

..

La mondialisation agitée comme un grigri, une superstition, un gadget magique (qui détiendrait tant de vertu secrète) aura été une immense propagande servant, uniquement, à cacher la RÉALITÉ de ses agissements. Des conséquences de ceux-ci. Et de tout ce que nous devons, désormais, réparer de cette catastrophe mégalomaniaque ! Oui le mythe miteux de la mondialisation a – fort heureusement - plus que du plomb dans l’aile :

..

Cela n’a jamais été la rencontre concrète des peuples (sinon par les migrations forcées).

..

Comme la bulle internet le mentait effrontément cela n’a jamais été un pouvoir horizontal décentralisé et égalitaire – mais bien une régression hyper hiérarchisée hyper centralisée et très inégalitaire. Vraiment le méticuleux contraire de sa propagande.

..

En fait – mythe intégral et qui va mal finir…pour eux – ce n’est que le «monde mondain » des financiers tous plus illégaux les uns que les autres. Cette pseudo mondialisation n’a rien à voir avec le monde réel. Aussi, la découverte que les banques centrales n’ont rien à foutre de l’économie réelle devient terrifiante pour la plongée dans l’incompétence et l’irréalisme de ces égarés. En effet, il ne sert à RIEN de gonfler une bulle virtuelle avec l’argent du monde entier. C’est une activité compulsive monomaniaque ! Mais – dans la réalité des adultes - ce n’est que le fardeau de dangereux rêvasseurs qui jamais ne s’occupent de la…réalité. Sauf pour détruire et détruire ! Et doivent être pris en charge par des êtres réellement matures !

..

Que reste-t-il de ces gesticulations mégalomaniaques ? Rien. Juste la piteuse conclusion que cette « prétendue » mondialisation c’est…une « entreprisation du monde ». Donc rien d’universel. Rien d’englobant et aucune globalization n’y existe : que du provincialisme assez plouc incapable d’avoir la moindre vision grandioseLe monde comme juste une extension des multinationales ? Cela ne peut, alors, séquestrer le mot « mondialisation » - il n’y en a pas ! Multinationales se planquant dans les paradis fiscaux. Refusant de payer illégalement tous impôts alors qu’elles utilisent à fond les infrastructures des pays (voire les détournent à leurs profits illégaux)…donc des multinationales rétractées sur elles-mêmes ? Oui des avocats avec la rétroactivité des lois (occupations illégales des espaces publics et détérioration par usages abusifs des biens publics !) pourraient rééquilibrer le monde entier : juste par le paiement crs-alisé des amendes réclamées par chaque pays du monde réel.

Cette non-mondialisation ? En somme rien qui ne fait rêver quiconque. Des bandes organisées afin de rançonner les peuples et les nations – obsédés par le seul argent, ces multinationales hors sol n’ont vraiment rien à partager avec personne. Se déguisant dans le discours d’autres citoyens très crédibles puisque vivant ce qu’elles/ ils disent !) - lorsque leurs impostures s’effondrent ces malingres rois ne sont plus que piteux et miteux !

Comment la prétendue mondialisation n'est qu'une "entreprisation" du monde ?

..

Coup du réel (comme coup d’état ?) ? L’entreprise, qui serait la mondialisation réelle, n’a aucun…droit légal à diriger le monde. Surtout pas. Aucune Constitution ne le permet et toutes l’excluent. Leurs putschs signet, surtout, leurs fuites dératées devant les responsabilités (le matricule de la police est obligatoire – celui des financiers encore plus) ! Ce qui est le signe qu’ils ne dirigent absolument pas le monde. Mais ne sont que les parasites (si inconscients des réalités) du monde réel…Ces putschs tous plus illégaux les uns que les autres peuvent permettre, par contre, les attaques en justice pour des demandes infinies de dommages et intérêts. Plus la mise en illégalité fonctionnelle (qu’ils ne touchent pus à la politique et que leurs lobbies soient tous interdits !). Règle future : l’économie doit obéir au politique reconstitué ! Et surtout jamais l’inverse !

……………………………………*********************

..

Le néo-libéralisme est mort dit le FMI : «Au lieu d'apporter la croissance économique promise, le néolibéralisme a en vérité accru les inégalités, et par la même occasion, compromis toute expansion économique durable». Ne nous y trompons pas il faut lire ici une condamnation sans appel des incompétences et délires du néolibéralisme. Ses incompétences sont flagrantes. Il coûte une fortune aux sociétés et n’aura apporté rien de bon. Bref, un clair imposteur prenant la place d’autre entités autrement plus intelligentes et efficaces que lui.

…,

Des coûts supérieurs aux bénéfices. «Les coûts consécutifs à une politique d'austérité sont en général nettement supérieurs aux bénéfices que celle-ci peut présenter. La raison est fort simple : lorsqu'on entreprend de diminuer la dette d'un pays, on crée des taxes directes et indirectes qui perturbent le comportement économique des différents acteurs (entreprises, consommateurs, etc.) ou qui freinent les investissements - voire les deux; et tout cela entraîne des coûts qui se révèlent supérieurs aux coûts de la dette, ce qu'on appelle souvent, à tort, le "fardeau de la dette"», expliquent-ils. Oui Jonathan Ostry, le directeur adjoint du département de la recherche du FMI ; Prakash Loungani, l'un des conseillers du Fonds et professeur d'économie à l'École de management Owen de Nashville (États-Unis) ; et Davide Furceri, l'un des économistes du FMI.

Le néoliberalisme-est-mort-selon-le-FMI

..

..

Et de préciser : «Une politique d'austérité a, par suite, un impact à la fois négatif sur l'emploi et positif sur le chômage, comme en attestent notre analyse chiffrée. C'est bien simple, pour toute progression de 1% du produit intérieur brut (PIB) on assiste dès lors à une hausse d'en moyenne 0,6 point de pourcentage du taux de chômage de longue durée, et à cela s'ajoute une augmentation d'en moyenne 1,5 point de pourcentage de l'indice de Gini des inégalités de revenus sur cinq ans.»Bref, l’imposture néolibérale produit surtout…du chômage de longue durée !

..

Tout ceci parce que leur analyse de la réalité se montre quasi complètement entachée d’irréalisme. Les services publics à but non lucratif (et ceci le néolibéralisme ne le cite jamais – ce qui dénonce l’escroquerie intellectuelle !) coûtent infiniment moins cher à la collectivité que le privé. Et, en règle générale, lui rend bien plus de services réels. Si cette idée nous parait…incongrue, c’est que des tonnes de propagandes illégitimes auront été déversées sur nous. Le monde réel c’est : « Le néolibéralisme à deux piliers fondateurs, à savoir : «une volonté politique d'accroître la compétition non libre et complètement faussée» (via notamment la déréglementation et l'ouverture du marché intérieur aux compétiteurs étrangers) et «une volonté politique de réduire le rôle de l'État» (via notamment la privatisation et l'interdiction aux gouvernements d'afficher des déficits – ce qui se montre en pleine contradiction avec la « nationalisation des pertes boursières – super déficits de la spéculation !).

Mais le néolibéralisme est une épidémie incontrôlée ? L'analyse des trois économistes du FMI montre que «l'agenda néolibéral» s'est étendu à toute la planète, ou presque, durant les trois dernières décennies, en s'accélérant même d'année en année. « C'est à présent à qui sera le plus prompt à faire circuler les capitaux, à alléger sa dette, ou encore à agrandir l'assiette des impôts. Un indice témoigne à lui seul de l'ampleur du phénomène : l'indice de compétition, qui mesure le degré d'ouverture d'un pays à la compétition extérieure, a bondi à l'échelle mondiale de 0,25 à 0,6 - sur une échelle de 0 à 1 - entre 1982 et 2002; soit une progression spectaculaire 140 % en seulement deux décennies. À ce niveau-là, on peut parler d'épidémie... »

..

Au bilan de la réalité sur ce que réellement apporté la libéralisation des capitaux à ceux qui s'en étaient prévalus ?

..

« > Crises financières. Plus les capitaux peuvent circuler facilement dans un pays, plus les risques sont élevés que ce pays-là soit frappé par une crise financière. Depuis 1980, il y a eu plus de 150 crises financières dans 50 pays aux économies émergentes. Et dans 20% des cas, cela s'est traduit par un net déclin économique. Le néolibéralisme apporte le Déclin dans la vie de la majorité !

..

> Inégalités. Plus les capitaux peuvent circuler librement dans un pays, plus les inégalités s'accroissent au sein de la population. En période de crise économique, les inégalités, mesurées par l'indice de Gini, progressent alors d'en moyenne 2,5 points de pourcentage en l'espace de deux ans et d'en moyenne 3,5 points de pourcentage en l'espace de cinq ans.

Aussi sur ce qu'avait réellement entraîné la réduction du rôle de l'État ?Avec la flagrante hypocrisie que ceux-ci mettent en place des politiques d'austérités – qui permettent à une minorité de S’ENRICHIR outrageusement (l’austérité des uns, la grande majorité en fait, leur rapporte donc beaucoup ! Et n’est pas austérité mais politiques de…spoliations !). L’état séquestré et pris en otage par ces émeutiers est plus que sélectif (cherchant à dépouiller la majorité il n’a plus pour rôle que d’enrichir les…néolibéraux). La condamnation sans équivoque du FMI les désigne comme les réels fauteurs de troubles ! Et annonce l’abolition officielle de cette pensée extrêmement nuisible !

..

Conséquences de la réduction du rôle de l'État ? Comme nous l’avons vu plus haut …des coûts collectifs très supérieurs aux prétendus bénéfices. En effet, les épisodes de consolidation fiscale […soit l’euphémisme heureux pour dire que les trop riches ne paient plus d’impôts ] auxquels on assiste ici et là, où un gouvernement cherche à réduire ses déficits et l'endettement du pays, se sont traduits en général par des reculs économiques, et non pas par des avancées». Le néolibéralisme c’est partout régressions économiques !

..

Et il n'aura pas du tout donné les résultats escomptés durant les trois dernières décennies. Il n'a pas apporté la croissance économique tant espérée. Il n'aura juste permis, en fait, qu'à une infime minorité de personnes de s'en sortir mieux, certainement pas à la majorité d'entre elles, soulignent MM. Ostry, Loungani et Furceri. Le néolibéralisme est donc l’ennemi de l’énorme majorité et n’est qu’ay service d’une minorité illégale de profiteurs indignes.

..

Ainsi la mondialisation, comme une virtualisation d’un mythe qui n‘existe pas – se trouve confrontée au monde réel (comme l’économie réelle !). Monde réel auquel il n’aura apporté que des…catastrophes.

..

..

………………………………*********************

..

..

Le FMI le reconnait – avec du retard sur les faits – mais le condamne à 100 % et définitivement. Avec comme conséquences

..

*** - 1) Le néolibéralisme doit disparaitre totalement des cerveaux des politiciens et de leurs pratiques antisociales !

..

*** - 2) Toutes les décisions iniques prises au nom du néolibéralisme, tant au niveau mondial que dans chaque pays, doivent être radiées et révoquées.

..

*** - 3) Nous entamer l’immense tâche de réparer tous les dégâts dans le…monde réel…de la mondialisation virtuelle. Ce à quoi vont s’atteler les (2) et (3)

….

Afin d’amorcer le grand intérêt des 2 textes suivant en voici trois extraits… «Notre société fait [faisaient…] des plus grandes fortunes le gage d’une réussite flamboyante ou d’un talent hors du commun. Il existerait des individus à tel point virtuoses et dont la contribution au progrès serait si décisive qu’ils mériteraient d’en être majestueusement remerciés. Pourtant, une telle concentration du pouvoir économique entre si peu de mains n’est pas sans dommages. Elle a un impact négatif sur la qualité de vie de millions de personnes […pris en otages…] et, surtout, elle constitue une menace directe au fonctionnement même de la démocratie. » Comment les trop riches nuisent gravement à l’économie globale !

..

Les pieds d'argile des multinationales ?

..

Les multinationales vont comprendre que nous n’avons pas besoin d’elles – si elles de nous !

..

Définition de la mondialisation comme rien d'autre que du commerce ?

...

..

La mondialisation…juste du commerce – et rien d’autre ? Qu’ils sont donc MINABLES ces prétendus dirigeants !

..

.............Fin de la virtuaisation "mondialisation" et début du monde...réel ?

..

...…………………………******************************

..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

..

……………. tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L'ECONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

…..Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la …..situation

…..Faisons le vide d’eux à l’intérieur de nous !

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Réductionnisme culturel - comment un phénomène global comme la vraie mondialisation ne peut se restreindre qu'aux "apparences" culturelles ?

Réductionnisme culturel - comment un phénomène global comme la vraie mondialisation ne peut se restreindre qu'aux "apparences" culturelles ?

un nompbre incroyable d'exclus...bienvenue dans le monde... réel (la mondialisation n'est que...virtuelle).

un nompbre incroyable d'exclus...bienvenue dans le monde... réel (la mondialisation n'est que...virtuelle).

…définition tellement restreinte : le monde n’est qu’une entreprise. Et rien d’autre ? Quel manque flagrant de sérieux !

…définition tellement restreinte : le monde n’est qu’une entreprise. Et rien d’autre ? Quel manque flagrant de sérieux !

parce qu’il y a une…intégration ? C’est donc un club…privé ? Une mondialisation qui n’est pas Publique a-t-elle un sens ? Non - c'est une imposture !

parce qu’il y a une…intégration ? C’est donc un club…privé ? Une mondialisation qui n’est pas Publique a-t-elle un sens ? Non - c'est une imposture !

les chiffres réels - rarement diffusés - l'Europe "pêut" changer la face du monde...réel !

les chiffres réels - rarement diffusés - l'Europe "pêut" changer la face du monde...réel !

une crise qui enrichit tant est-elle réellement une...crise et pas plutôt un...braquage ?

une crise qui enrichit tant est-elle réellement une...crise et pas plutôt un...braquage ?

l'après est tellement moins intelligent et subtil que l'avant !

l'après est tellement moins intelligent et subtil que l'avant !

Pourquoi la vraie mondialisation va commencer ? (1/3)

les dirigeants se foutent de la réalité

et les prétendus dirigeants nous conduisent dans un monde qui n’existe pas où tous les chiffres sont manipulés

Comment avec la loi Travail on se fout des gens ?

Comment la mondialisation qui n'est que virtuelle nous cache le monde...réel !

Ce serait donc toujours le pire et pas le meilleur que les désorganisés par l’argent nous imposeraient ?

d'une telle religion si rétrograde (vu le nombre de sacrifices si inutiles qu'elle exige) nous ne pouvons qu'être athées !

il n’y a aucun mondialisation (soit la rencontre de chaque pays avec chaque pays) mais la mise sous séquestre oui la prise d’otages du reste du monde par la minorité des financiers…favorisés par les politiciens en place. Ce système est complètement essoufflé : toutes les erreurs commises par ces prétendues élites c’est comme s’ils voulaient précipiter leur fin !

pour la majorité des Terriens, la prétendue mondialisation (…cette virtualité qui veut cacher le monde…réel !) est une …catastrophe. Détruire un système de vie plurifonctionnel pour une vie monoproductive. Ce qui ne sert qu’une minorité…d’inconscients et d’irresponsables inhumains. Rien n’est l’affaire d’ignorance (le service public de l’eau) mais de manque de moyens (plus de si performants services publics de l’eau - des arriérations comme la Banque mondiale impose la… récupération des « coûts » (soit ce que coûtent les trop riches au reste du monde)…une honte intellectuelle – en plus qu’une tragédie humaine !

qui se termine en réel cauchemar pour ses... indignes propagandistes...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyance mail gratuite 17/06/2016 13:39

Je trouve ton blog très intéressant, tu donnes d’excellents conseils .