A 9 ans elle porte plainte contre son gouvernement

Publié le par imagiter.over-blog.com

A 9 ans elle porte plainte contre son gouvernement

En Inde, elle lui demande juste de « tenir ses engagements ». Mais c’est son argumentation qui est tout à fait…exceptionnelle. Elle sonne si juste. Comme en avance sur nous. Découvrons. Qui ? «Ridhima Pandey, une jeune indienne de neuf ans, poursuit son gouvernement en justice pour le contraindre à adopter des mesures pour le climat à la hauteur de ses engagements. Un magnifique exemple d’une génération qui cherche à prendre son avenir en main et à alerter sur le fait que ce sont les enfants d’aujourd’hui qui paieront l’inaction des dirigeants d’hier.

A-neuf-ans-elle-défie-le-gouvernement-indien-pour-sauver-le-climat

Ridhima Pandey habite dans le nord de l’État de l’Uttarakhand. Là-bas, les effets du changement climatique ont déjà été largement perceptibles. Depuis au moins trois ans, les phénomènes climatiques extrêmes, tels que les averses violentes, les inondations, les glissements de terrain, se sont multipliés et ont causé la mort de milliers de personnes. Quoi ? C’est ce qui a poussé la jeune indienne à agir face à un gouvernement qui ne lui semblait pas respecter ses engagements pris aux Accords de Paris. Car même si l’Inde a pris de véritables résolutions en termes de transition énergétique et s’est positionnée comme un pionnier de l’énergie photovoltaïque, le développement économique reposant sur la croissance d’une industrie polluante est resté une priorité pour le gouvernement [[ deux priorités ne peuvent cohabiter : si vous tournez à droite, vous ne tournez pas à gauche. La survie de la vie est supérieure à « l’immobilisme » de tout par le stupide profit, indéfendable dès que nous entrons dans la raison !]]

La poursuite frénétique [[ marque de déraisons…]] du développement industriel du pays est ainsi responsable de la déforestation massive en Inde, qui a conduit à la disparition de plus de la moitié de sa superficie boisée par rapport à sa végétation d’origine. Or c’est justement dans le Nord de l’Inde, où la déforestation est la plus forte qu’ont eu lieu ces dernières années les épisodes climatiques les plus meurtriers, au point que les médias locaux ont qualifié de « Tsunami de l’Himalya » la mousson du mois de juin 2013 dans l’Uttarakhand (la région de Ridhima) [[voir tous les documents joints…]].

……………………………...***********************

Particulièrement concernée [[ même si la vulgate libérale dit : « vous n’avez pas le droit d’être concernés. Et si vous vous sentez concernés, vous ne l’êtes pas, le divin marché l’est à votre place »…cette arriération mentale constatée n’est plus…audible, désormais !]] et touchée par les effets du bouleversement climatique, Ridhima a donc entamé une procédure judiciaire aux côtés du National Green Tribunal, contre le gouvernement pour que celui-ci « prenne des mesures effectives, soutenues par le discours scientifique, pour réduire et minimiser les impacts négatifs du changement climatique. » Interrogée par le journal britannique The Independant, celle-ci explique son choix [[ avec une maturité qui sidère les inerties mentales et les pannes de cœurs ce tant d’adultes…]] :

« Mon gouvernement a échoué à prendre des mesures pour réguler et réduire les émissions de gaz à effet de serre, qui sont à l’origine de conditions climatiques extrêmes. Cette inaction nous impactera nous, les générations futures [[ inactions : c’est bien ce qui caractérise TOUS les gouvernements occidentaux. L’immobilisme le plus étouffant, assaisonné de toujours remettre à plus tard l’essentiel et danser sauvagement autour des seules futilités… Voici qu’une enfant bretteuse vient de leur remonter les bretelles. Et avec quel style !]]. ». »

Nine-Ridhima-Pandey-court-case-indian-government-climate-change-uttarakhand

Elle estime par ailleurs, que « son pays a un immense potentiel pour réduire son utilisation d’énergie fossile » [[ils peuvent très bien – mais ils ne le font pas – qui les inciterait donc à s’immobiliser si incohérents ?]], ce que prouve d’ailleurs le recours déjà massif à l’énergie solaire dans ce pays ensoleillé près de 300 jours par an. Dans la pétition qu’elle a adressé au gouvernement, la jeune activiste demande à ce que soit mis en place un budget carbone pour taxer les industries polluantes, mais aussi des législations permettant de protéger les forêts, sols et mangroves qui s’ajouteraient à des politiques de reforestation et de développement de l’agriculture vivrière.

Pour l’avocat Rahul Choudhary qui la représente devant la justice, Ridhima « demande simplement à son gouvernement de tenir son rôle qui est de protéger ses ressources naturelles vitales desquelles les futures générations et elle-même dépendent pour leur survie» Le gouvernement dispose désormais de deux semaines pour adresser une réponse à la jeune fille. Toutefois la réaction du ministre de l’Environnement après que Greenpeace a sorti une enquête montrant que près de 1,2 million d’Indiens mourraient chaque année à cause des fortes concentrations de gaz polluants dans l’air ne présage vraiment pas une prise de conscience responsable [[des responsables…]]. Celui-ci avait alors déclaré :

« Il n’y a aucune preuve suffisante permettant d’établir une connexion entre le nombre de morts et la pollution de l’air. »

theguardian.com/-ce-qu'a-dit-inconsidérément-le-ministre-?

sauf que…

ClimateChangePetition.pdf

La pétition complète adressée au gouvernement avec l’aide du National Green Tribunal

globalvoices.org

et aussi déforestation inconsidérée en Inde

……………………….....*****************************************

Et sauf que…l’actualité est véritablement DU CÔTÉ de Ridhima Pandey. Oui, ce 8 novembre 2017 (et ce qui va faire jurisprudence) dans la région où elle vit une étouffante pollution de l’air a obtenu cette argumentation

Airpocalypse-à-New-Delhi-qui-ferme-ses-écoles-pour-protèger-les-enfants-de-la-flagrante-pollution-de-l'-air

«En raison de la détérioration de la qualité de l'air à Delhi, il ne peut y avoir de compromis avec la santé des enfants. Nous avons ordonné la fermeture de toutes les écoles de Delhi jusqu'à dimanche» précise Manish Sisodia, vice-ministre en chef de la région de Delhi [[ la motivation est que la santé des enfants précède toute discussion. Et donc éteint donc le trop (cy)inique : « Il n’y a aucune preuve suffisante permettant d’établir une connexion entre le nombre de morts et la pollution de l’air. » comme une grotesque niaiserie…qui nie, stupidement, la réalité flagrante !

>>>>> - Pourquoi ? Ceci se nomme le renversement de la charge de la preuve. Et ? Ce n’est plus aux victimes d’étouffements de prouver que ceci vient de l’air qui les environne (le Droit dévoyé actuellement) mais aux responsables, cherchant…l’irresponsabilité injuste, de prouver que cet air reste sain (pas de compromis sonne la nouvelle jurisprudence : la santé des enfants n’entre pas dans ces arguties de compromissions. Et, a posteriori, Greenpeace-Uttarakhand a obtenu…raison (dans le sens de Justice !)…Puisque ?

« …puisque l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande de ne pas dépasser le niveau de particules ultra-fines (PM2,5) de 25. Et New Delhi a compté des niveaux entre 400 et 700. Cette pollution exceptionnelle est expliquée par le froid et l'absence de vent qui plaquent au sol les émissions polluantes des véhicules, usines et centrales, les empêchant de se dissiper dans l'atmosphère. ». Et si l’OMS recommande de ne pas dépasser le niveau c’est la preuve…suffisante qu’il y a connexion entre l’air et la mort qui s’ensuit. Sinon pourquoi le dire qu’au-delà la survie n’est pas garantie ? Que la mort peut s’ensuivre ? Sinon, ceci signifierait (pas de preuves suffisantes…) que l’air pollué est très bon pour la santé. Et ce responsable irresponsable doit, alors, le prêcher partout. « Ne mettez plus de masques, cet air n’est pas prouvé vous nuire…. « donc » il ne vous nuit pas ! Prenons toutes et tous des cures de jouvence d’air étouffant !

>>>> - Deux verrous viennent de sauter. Mais seuls qui restent en premières lignes le ressentent au départ. Il faut le temps que la nouveauté pénètre qui n’est pas préparé (trop éloigné du réel par de…mauvaises habitudes…jamais là où il faut !). 1) - ** Oui l’irruption des enfants comme des « ayant droits » définitifs met les ex-responsables dans les cordes…. puisque – pas de compromis – ces prétendus dirigeants (qui ne prennent en charge qu’une petite minorité de la population) doivent PROUVER le bien-fondé de leur…immobilisme grand bourgeois. Et, non pas, comme avant, obliger si déloyalement qui subit de prouver qu’il/elle subit…2) - *** le renversement de la charge de preuve qui « prouve » que la justice juste et équitable…revient. Ce second verrou qui saute : l’oligarchie illégale vient de recevoir des upper cuts (où tout est dit dans le mot ).

….ceci est bien le coup de force d’une enfant. Coup de force réussi (la jurisprudence restera et se nommera quelque chose comme « au nom des enfants futurs et de la défense légale de leurs intérêts…etc. » - voici qui rejette, un peu plus, la barbarie du profit qui aurait tous les droits hors des limites de la vraie civilisation)…coup de force très réussi - l’oligarchie n’a que des pieds d’argile ! Oui ? Ses avocats véreux ont, tout d’un coup, tellement plus de mal à exténuer la raison avec leurs faux et usages de faux arguments. En effet, désormais la « charge » de la preuve est sur eux. Dégainer leur blabla ex-(cy)inique ne va que…se retourner contre eux. Deuxième très réussite du jour. Combien de …cartes manque-t-il pour déjouer tout leur jeu maudit ?

Et ? La douche glacée est pour tous ces autoproclamés adultes aigres et stériles qui « osaient » que rien n’est possible, que rien ne peut se transmuter, que rien ne changera jamais (quels devins si trop faillibles !)…non, non…ils/elles ont…tout faux !

……………….allons-nous laisser toute la main aux enfants de 9 ans ?

 

……….…(à suivre)

………………….....….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que la vaste compassion vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Uttarakhand où habite Ridhima Pandey ? Au Nord de l’Inde vers la frontière du Népal avec New Dehli à l’air très pollué. Inondations, coulées de terrains, etc. – cette région connait « déjà » le bouleversement climatique. Elle sait de qui elle parle.

Uttarakhand où habite Ridhima Pandey ? Au Nord de l’Inde vers la frontière du Népal avec New Dehli à l’air très pollué. Inondations, coulées de terrains, etc. – cette région connait « déjà » le bouleversement climatique. Elle sait de qui elle parle.

A 9 ans elle porte plainte contre son gouvernement
La polémique enfle en Inde après le bilan désastreux de la mousson précoce

La polémique enfle en Inde après le bilan désastreux de la mousson précoce

A 9 ans elle porte plainte contre son gouvernement
on s’échappe comme on peut…

on s’échappe comme on peut…

A 9 ans elle porte plainte contre son gouvernement
A 9 ans elle porte plainte contre son gouvernement
Depuis l’Accord de Paris, l’Inde a su prendre ses engagements très au sérieux. Pour le 3ème pays le plus consommateur d’énergie au monde, la transition énergétique a été, en un sens, une aubaine : elle lui a permis de concilier ses objectifs de développement – en rendant accessible l’électricité à l’ensemble de sa population – et sa volonté de s’affirmer comme « une superpuissance des énergies renouvelables » à l’échelle mondiale. Espérons que l’Inde change de « priorité » (il ne peut y avoir 2 d’opposées à la fois !) se ...renouvelle en renouvelables énergies !

Depuis l’Accord de Paris, l’Inde a su prendre ses engagements très au sérieux. Pour le 3ème pays le plus consommateur d’énergie au monde, la transition énergétique a été, en un sens, une aubaine : elle lui a permis de concilier ses objectifs de développement – en rendant accessible l’électricité à l’ensemble de sa population – et sa volonté de s’affirmer comme « une superpuissance des énergies renouvelables » à l’échelle mondiale. Espérons que l’Inde change de « priorité » (il ne peut y avoir 2 d’opposées à la fois !) se ...renouvelle en renouvelables énergies !

hier 8 Novembre...

hier 8 Novembre...

«En raison de la détérioration de la qualité de l'air à Delhi, il ne peut y avoir de compromis avec la santé des enfants. Nous avons ordonné la fermeture de toutes les écoles de Delhi jusqu'à dimanche» jurisprudence Manish Sisodia, vice-ministre en chef de la région de Delhi.

«En raison de la détérioration de la qualité de l'air à Delhi, il ne peut y avoir de compromis avec la santé des enfants. Nous avons ordonné la fermeture de toutes les écoles de Delhi jusqu'à dimanche» jurisprudence Manish Sisodia, vice-ministre en chef de la région de Delhi.

est-ce assez visible que l'air n'est pas sain ?

est-ce assez visible que l'air n'est pas sain ?

Narendra Modi, premier ministre de l’Inde, à la COP21

Narendra Modi, premier ministre de l’Inde, à la COP21

déforestation en Inde

déforestation en Inde

le tribunal qui se met au côté de l’enfant de 9 ans

le tribunal qui se met au côté de l’enfant de 9 ans

des images pas d’actions

des images pas d’actions

pas de rapports entre cet air inhalé et les morts d’enfants ?

pas de rapports entre cet air inhalé et les morts d’enfants ?

Pollution en Inde : New Delhi étouffe, les autorités ferment les écoles

Immense nuage de pollution en Inde – depuis le 20/10/2017

immobilismes au sommet : une enfant secoue l'hypocrisie qui est crisie...

déforestation en Inde

Les montagnes et le bouleversement climatique: un problème mondial

Irrespirable (documentaire sur la pollution de l'air qui n’est pas « une preuve suffisante »)

Désastre dû au cliat en Uttarakhand 2015 - où habite Ridhima

inondations aussi…

ce qui aurait dû être fait depuis un siècle : un droit des générations futures !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article