De l’autre côté - ou du côté de l’autre ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

De l’autre côté - ou du côté de l’autre ?

A ses côtés, aussi…C’est que le monde actuel est si étriqué, étroit, serré, unidimensionnel, monomaniaque, qu’il n’y a jamais de place pour les autres, que ces autrui sont les ennemis qui empêcheraient nos réalisations et nos épanouissements si…narcissiques. Comment est-ce possible ? La propagande repose, aussi, sur le fait que notre morale…existe. Morale par laquelle elle cherche tant à nous culpabiliser, afin, dans la faille, de nous instiller son poison : accepter les inégalités et les injustices. De faire croire que leur monde raté reste le seul possible. Alors que un monde autre est possible…pour et par les autres. Et que de tenter, ainsi sournoisement, de nous culpabiliser est aussi reconnaissance flagrante de notre haute conscience, que le peuple est bien meilleur qu’il nous est dit. Et que, par contre – extérieurs à toutes compassions humaines, ce sont les prétendus dirigeants qui sont dépourvus de toute morale. Complètement. Pervers narcissiques extrêmement toxiques, ils s’aperçoivent juste qu’en disant ceci et en faisant ceci aussi…cela fait mal. Donc ils le refont. Personnalités très simplistes et primaires dont l’absence ne sera que bénéfique ! Puisque, avec une insensibilité inacceptable, ils jouent avec notre morale tellement plus grande que la leur. Sauf (chaîne des actions et réactions) que le ressort puissant de cette éthique se retourne contre eux et « leur » inhumaine société absolument insupportable. Qui ne sera plus supporté. Comment plus supporté ?

 Ce texte est cousu de très courts dialogues ainsi que d’anecdotes qui nous sont arrivés au cours du temps. Ces curiosités viennent de nos luttes spontanées contre l’effondrement moral, émotionnel et affectif des prétendus dirigeants…que nous n’avons jamais accepté. Et dont nous les accusons à fond. En leur ôtant tout droit de faire des lois (issues de tant d’immoralités) et de gouverner les immenses majorités (du fait de leur non représentativité évidente).

………………………..************************************************

Effondrement moral ? Nous allons découvrir (la dernière vidéo) que l’Afrique c’est… la philosophie d’autrui par excellence. Qu’elle aura toujours su mieux que le monde comment vivre en société. Et que ce monde (surtout l’Occident) aura toujours voulu lui imposer, de force, ses idées si fausses. Mais que la posture demeurée invisible jusqu’à ce jour est : l’occident a toujours été très intimidé par l’Afrique, est toujours demeuré si engourdi de puérilités devant elle. Pas vraiment à la hauteur. Aura refusé, si frénétiquement, d’écouter et d’entendre la sagesse africaine (ce pourquoi, en général, pas un mot de vrai sur elle en Occident !). Et, de plus, tremble de devoir comprendre à quel point l’africain c’est le futur et eux le passé. Et que puisque a eu lieu l'abandon de leurs propres traditions (qui aura signé la régression des Africains ) – ce que nous voyons d’eux, aujourd’hui, est cette régression. Non l’affirmation de l’immense potentiel inemployé !

Pour nous, qui n’avions jamais compris à quel point nous sommes « naturels », purs, spontanés, authentiques, fondamentalement sincères dans nos rapports interhumains et globaux-sociaux (ce qui nous a si immunisés contre les poisons des propagandes d’égoïsmes et de régressions de la morale) – nous comprenons enfin nos comportements. Au lieu de renforcer la propagande inadmissible, en geignant, en ne parlent que d’elle et non ce que nous pouvons mettre à la place, en la prétendant, absurdement, indestructible (alors que nous ne la voyons que comme un pitoyable minuscule tas toxique si facile à contourner et à laisser derrière), oui au lieu de vanter les si indignes dirigeants de tous les secteurs – eh bien, nous avons complètement tourné la page. Nous vivons, de plein pied, dans la civilisation nouvelle qui aura aboli tous ces imposteurs et leurs égoïsmes inhumains de trop d’inégalitarismes. Donc, chacune de nos paroles et de nos actes ne parlent plus jamais de …ces trop archaïques et dépassés dirigeants…mais d’un futur sans eux. La philosophie d’autrui leur est si évidemment supérieure !

Effondrement émotionnel ? L’histoire symbolique se résume ainsi. Un bus est à l’arrêt, afin de l’attraper je cours et demande au chauffeur d’attendre un peu, mon amie arrive avec du retard. Il acquiesce. Lorsqu’elle arrive, je dis, afin de remercier symboliquement, « ah, comme cela tu peux lui donner un baiser ». Par la suite, me seront reprochées ces paroles comme ceci : « Contrôle un peu tes émotions. Ceci ne se fait pas. C’est un manque de respect » Je rétorque :

 --- Bien, justement, le manque de respect c’est de ne jamais montrer de telles émotions. C’est de ne plus dire de tels mots qui ne se fait vraiment pas. Je suis un humain, et un humain « doit » offrir des sentiments et des émotions à tout le monde ! » Faute d’accord sur ce devoir de « l’être » humain, je poursuis ainsi :

--- Quant à contrôler ce genre d’émotions, justement il ne faut pas les restreindre. Non, le contrôle doit s’exercer…contre l’avidité sans limites sur l’argent des autres, l’âpreté barbare de l’esprit de concurrence qui n’a nulle raison défendable de contaminer les humains (l’émulation c’est un milliard de fois plus sain !). Oui contrôler toutes les déloyautés déployées pour être le premier ou le plus riche (beuaaaârk !), toutes les bassesses accumulées afin de se prétendre, si faussement, supérieur. Oui tous ces non-dits sur ce qui ne se fait pas vraiment : l’appât-vampire du gain, l’inhumanité envers les autres, l’indifférence à tout et le manque vraiment insupportable…d’émotions positives. C’est ce genre d’émotions qu’il faut s’autocontrôler. Bienveillances, compassions et amour social, c’est sans limitations…

D’un enrichissement collectif par les sentiments, justement. Ainsi, la scandaleuse propagande sévit afin de nous empêcher d’avoir des sentiments sociaux et humains à foisons. De montrer des émotions de tendresses et de partages, de magnanimités et d’humours, etc. Afin que ces monstres devenus puissent faire leurs exactions en toute tranquillité. De se comporter de cette manière plus qu’indigne tout le temps…Contrôler les émotions c’est seulement celle d’amours et de partages (qui semblent…déranger ces monstres infréquentables !). Les devoirs « sacrés » de tout être humains (d’amours et de partages défigurés par ces (cy)iniques, ces nihilistes fainéants (faiseurs de néants)…se voient tant défigurés. Tout pour eux et rien pour les autres, s’imaginent-ils/elles. Mais notre réprobation morale devenue colossale leur tombe sur le râble : assez, les voyous capitalistes ! Assez, les voyous politiciens qui les soutiennent ! Assez d’irrespects de l’amour et du partage ! Tas de voyous malpropres en vous, allez semer votre désastreux exemple ailleurs…Trop sûr, que vous avez toujours été infiniment jaloux de la beauté des pauvres, si envieux de leur paix intérieure – que vous suintez, sans cesse, de toutes concupiscences envers la «réussite existentielle» des pauvres tout en déraillant qu’ils seraient « jaloux des riches »…Jaloux de ces échecs de vie ? Cela ne va vraiment pas…Allons, allons…vraiment ? Vous êtes fous ou vous faites exprès ?…

Oui, il s’agit bien de contrôler les émotions… répulsives de gloutonneries matérielles et de refus névrotiques de tous rapports sains sociaux et humains. C’est cela qu’il faut contrôler et réguler d’urgence. Les fouteurs de merde de portefeuilles tant garnis doivent goûter à cette prison qu’ils méritent. Et le bon peuple ne doit plus s’auto-contrôler de ses amours et de ses élans de partages. Et comme le meilleur moyen de contrôle des émotions et sentiments négatifs reste encore…d’abolir le capitalisme, faisons-le. Le capitalisme, la source principale de tous ces comportements déplorables, du débraillement exagérés de ces cruautés non acceptables, de la transformation d’un ex-humain en monstre. 

………………………......****************************************

Affectif ? Oui ? C’est ainsi qu’il s’agit de réagir. Toujours naturel. Le cœur sur la main. Mais pas pour distribuer de l’argent seulement (pour des pauvres, rester les seuls qui donnent vraiment aux mendiants atteint assez vite ses limites.). Et, à la parole, mais « allez mendier chez les riches, vous recevrez bien plus » cingle la réponse qui est :

--- La police nous chasse sans cesse, nous ne pouvons même approcher de leurs quartiers. Ici, la police, en général, ne nous dit rien… » Et donc ? Non seulement les contribuables pauvres  et plus moyens paient pour les pertes des incompétences à répétitions des banques, paient, aussi, parce que les riches sont illégalement exonérés d’impôts et fortement récompensés s’ils fraudent partout…mais, en plus, les pauvres et plus moyens héritent de tous les mendiants causés par les voracités non-contrôlés des trop riches (qui ne respectent jamais, en actes et en paroles, rien ni personne). C’est un monde cela. Un monde où le trop riche devient l’accusé. L’accusé d’irresponsabilité sociale : oui il « doit » s’occuper illico de tous les pauvres qu’il crée. Et illico, sans jérémiades. Ceci est l’impératif de tous ceux et celles qui ont infiniment plus de morale que lui. Il doit réparer tous ses dégâts et toutes les conséquences de tous ses refus de contrôler ses émotions de rapacités matérielles…toutes si négatrices. De montrer, enfin, du respect envers tout ce qui est sacré. L’amour et le partage.

La dialectique c’est la vie. La circulation vivante et vivace du vivant dans les corps de nos comportements, dans les nerfs et les tendons de nos mentalités, dans les muscles de nos attitudes. Et le naturel n’a pas à revenir au galop, il court bien assez vite comme cela. Le naturel de tous les comportements branchés sentiments doit envahir toutes les rues. Afin d’éteindre les inacceptables inhumanités des bourgeois, les indignes indifférences de leurs styles de vie tous plus hors la loi les uns que les autres : un « être » humain « doit » montrer du sentiment et des émotions positives envers les autres. De la morale oui…Il « ne doit » pas semer de l’inégalité et de la morgue meurtrissante. Il ne doit pas – selon les règles facilement compréhensible de la réPublique – piétiner autrui, le blesser, le rabaisser, le diminuer, l’humilier de tous ses abus de pouvoirs. De tous ses privilèges toujours plus prohibés par la République démocratique. Ces émotions nuisibles à tous doivent être auto-contrôlées.

Et félicités et congratulés, et glorifiés et chantés qui…

……donnent de la tendresse et du respect à tous les autres humains.

…………………………   Ces vrais héros des temps futurs devenus si proches !

 

 

…..........……(à suivre)

……………………...........**********************************

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

De l’autre côté - ou du côté de l’autre ?
De l’autre côté - ou du côté de l’autre ?
Tout de l’autre côté du monde…

Tout de l’autre côté du monde…

dans ces pays lointains...

dans ces pays lointains...

De l’autre côté - ou du côté de l’autre ?
De l’autre côté - ou du côté de l’autre ?
De l’autre côté - ou du côté de l’autre ?
De l'autre côté de l'autre...

De l'autre côté de l'autre...

Les bonnes personnes ne savent pas qu’elles sont bonnes

Les bonnes personnes ne savent pas qu’elles sont bonnes

et les véritables talents se trouvent bien ailleurs que sous les projecteurs…

et les véritables talents se trouvent bien ailleurs que sous les projecteurs…

tout serait entouré de miroirs trans-parents ?

tout serait entouré de miroirs trans-parents ?

Les deux vitesses de la pensée, et le "Bullshitomètre" - Un argument d'autorité est-il toujours fallacieux ?

Le très mystérieux autrui

le visage des autres

Bergson : l'autre monde impossible

ginkobiloba De l'autre côté

Tu es un esclave. - Le Coup de Phil' #20

La philosophie d’autrui par excellence … L'abandon de ses traditions aura signé la régression des africains …et du monde entier. Tant la pensée de ceux-ci aura toujours été en avance…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

mon avenir amoureux gratuit 09/11/2017 13:45

Bonjour
J’adore vraiment ce que vous faites je me demande comment j'ai pu rater votre blog <3