Arriver à rêver – ou "redevenir" intelligents ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

6745693187_62601ff4ae.jpg

Arrimer le rêve, le river assez cet amassé rêve pour se nourrir de ses fragrances. Atteindre la rive du rêve…une étude scientifique affirme que nous sommes "devenus" MOINS INTELLIGENTS. C'est une moyenne – donc certain-e-s sont plus intelligents que par tous les passés. Ne pas s'être retranchés de toutes les facettes de la vie ( rêve y compris !) explique cette différence. Avec le fait de n'avoir pas quitté, exagérément, la Nature (un bain de nature et l'intelligence revient !)…Et puis, jamais, ils/ elles n'obéissent aux ordres si "inintelligents" de la société de consommation – cette irresponsable tueuse de genèses, maturations, formations, structurations, germinations, apprentissages, constitutions, conceptions, projets, évolutions, épanouissements, autonomies, œuvres, etc…Bref, tout ce qui aide à rester intelligents !!!

 

En effet – les motifs du retour de l'Humanité vers l'abrutissement proviennent du style de vie mené…oui, le dominant - celui dit "abrutissant" de la société de consommation …le capitalisme rend vraiment con : preuve en est fournie à tous les arriérés médiatiques. En direction directe de la psychiatrie…trop de déréalisations et de dénis du réel tuent – trop d'actes diffamatoires et d'injustices créées autour de soi – amène le choc en retour, etc…

 

Eh oui (en plus de ne pas renier le rêve – sans en faire l'activité unique ) les "plus intelligents" évitent, sainement, TOUS LES MEDIAS DOMINANTS. Apparemment cela garde en bonne santé. Et conserve l'esprit bien affûté. Si vous savez déduire : la société de consommation est donc un nid à virus, elle rend bien malade qui s'y enferme. Sans air" libre" oui loin de l'air pur du "dehors"…le centre de la pandémie si contagieuse qui rend toujours plus bête – c'est elle !!!

 

Voyez- vous UN SEUL bénéfice encore à continuer le capitalisme destructeur ?

 

Plus d'usage sain de nos 5 sens, pertes énormes de sensibilités – plus aucune sensualité dans son air puant, son vacarme assourdissant, son manque complet de goût et de parfums, son absence généralisée de touchers et sa disette radicale de beauté…plus d'épanouissements possibles, de volupté et d'extases – c'est un tue-la- vie que cette arriération mentale

…etc…et bien trop d'etc…colonne "privilèges", par contre – absolument plus aucun !!!

 

Et en plus – il tue l'intelligence…ce n'est pas les robots qui vont penser (et ressentir) pour nous…sinon ils vivraient à notre place !!!

 

Quitter – à la seconde – le capitalisme n'a plus donc que

                                                                                                          des avantages !!!

            la preuve : celles/ ceux qui l'ont fait RESTENT encore intelligents !!!

 

…évidemment puisque le stade ultérieur, prévu par l'Evolution, c'est l'usage du "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation). Comme de l'ensemble de ses techniques …dont quelques unes de nos plus récentes, restent offertes sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "Sous la chair des mots – la sensualité d’immensités…","L'athlétisme mental ?", "Délecté lecteur – l’évolution n’aurait pas prévu l’écriture ?", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!","Quelles formations ont suivi les transformations ?", "La culture viendrait d'ailleurs…", "Unité enchantée" , "Aucun sport n’est plus sportif que le langage", "Où est passée l'énorme déperdition d'intelligence collective ?", "Optimisation de…l'optimisme", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", " Tous saufs sauf","Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Talents et société", "Tant d'instants ?", "Elle excelle", "Et tout fait suite suède de ce qui précède?", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé", "Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!" , "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

********BONUS*********

L’homme devient-il de moins en moins intelligent ?

 sur  maxisciences.com

Selon des scientifiques américains, l'humanité aurait atteint son pic d'intelligence il y a au moins 2.000 ans. Depuis, les gènes impliqués dans nos capacités intellectuelles connaitraient de plus en plus de mutations favorisées par notre mode de vie. Ce qui d'après eux, réduirait notre intelligence au fil du temps.

Définir l'intelligence est encore aujourd'hui relativement difficile. Selon les définitions les plus récentes, elle correspond à l'ensemble des facultés mentales qui nous permettent de comprendre les choses qui nous entourent, les faits qui se produisent, et les relations qui peuvent exister entre les deux. Ceci permet alors de mieux saisir les situations et de pouvoir s'adapter à des changements éventuels. Avec une telle définition, on serait donc tenté de penser que l'homme est naturellement capable de développer toujours davantage ses facultés mentales, et pourtant : ce ne serait pas le cas. 

C'est du moins ce qu'affirme une théorie expliquée par des chercheurs de l'université de Stanford aux Etats-Unis. Dans une étude publiée dans la revue Trends in Genetics, ceux-ci assurent que l'homme aurait atteint son pic d'intelligence il y a entre 2.000 et 6.000 ans de cela. Depuis, nos facultés mentales ne feraient alors que s'altérer de plus en plus. Pour soutenir une telle théorie, le professeur Gerald Crabtree et ses collègues se basent sur le fait que nos capacités intellectuelles et émotionnelles sont régies par des gènes bien particuliers. Mais ces derniers sont très sensibles aux mutations qui peuvent alors réduire leur efficacité d'action et donc nos facultés. 

Or, comme l'expliquent les chercheurs, notre mode de vie actuel favoriserait la survenue et la transmission de ces mutations. En effet, le développement de nos "gènes d'intelligence" "s'est probablement produit dans un monde où chaque individu était exposé aux mécanismes sélectifs bruts de la nature, en fonction des critères", a expliqué le Pr Crabtree cité par le Telegraph. Mais ces pressions ne s'appliqueraient plus aujourd'hui.

Deux voire plus de mutations au cours des 3.000 prochaines années

"Un chasseur-cueilleur qui ne concevait pas correctement une solution pour fournir de la nature ou un abri mourrait probablement, avec sa progéniture, alors qu'un cadre moderne de Wall Street qui fait une erreur conceptuelle similaire recevra un bonus substantiel et sera un partenaire plus attirant. Clairement, la sélection extrême appartient au passé", a ajouté le biologiste du développement. Selon l'étude, entre 2.000 et 5.000 gènes participeraient aux facultés mentales.

En se basant sur des calculs de la fréquence à laquelle les mutations délétères apparaissent dans le génome, le Dr Crabtree estime que d'ici 3.000 ans, soit environ 120 générations, nous aurons tous acquis deux voire davantage de mutations supplémentaires et nuisibles à notre stabilité intellectuelle et émotionnelle.  "Je parierais que si un citoyen moyen de l'époque d'Athènes de 1.000 av. J.-C venait à apparaitre soudainement parmi nous, lui ou elle figurerait parmi les plus brillants et les plus vifs intellectuellement de nos collègues et compagnons, avec une bonne mémoire, un large éventail d'idées et une vue perspicace des questions importantes", a assuré le Pr Crabtree.

Néanmoins, celui-ci croit que la science sera alors en mesure de résoudre le problème. Selon lui, cette dégradation étant tout de même lente, elle laissera largement le temps aux scientifiques de connaitre les mutations nuisibles à notre intellect, de savoir où elles se produisent, ce qu'elles provoquent et comment elles interagissent avec d'autres facteurs, environnementaux par exemple. "En ce temps-là, nous serons peut-être capables de corriger magiquement n'importe quelle mutation qui s'est produite dans toutes les cellules de notre organisme à n'importe quel stade de développement. Le processus brutal de sélection naturelle ne sera alors plus nécessaire",  a t-il expliqué.

Une intelligence qui ne sert pas qu'à construire des maisons...

Reste que cette théorie est sans surprise assez discutée, notamment par le Pr Robin Dunbar, anthropologue à l'université d'Oxford. "[Le Pr Crabtree] part du principe que notre intelligence est conçue pour nous permettre de construire des maisons et de jeter des lances vers des cochons dans les buissons, mais ceci n'est pas le véritable conducteur de la taille de notre cerveau. En réalité ce qui a conduit l'évolution du cerveau de l'homme et du primate c'est la complexité de notre monde social [et] ce monde complexe n'est pas sur le point de disparaitre", a commenté ce spécialiste cité par le Telegraph

"Personnellement, je ne suis pas sur qu'il y ait, dans le futur prévisible, une quelconque raison de paniquer, le taux d'évolution et les choses de ce genre prennent des dizaines de milliers d'années... Aucun doute que l'ingéniosité de la science trouvera des solutions à ces choses si nous ne faisons pas tout sauter avant", a t-il déclaré. Autre contestataire, le professeur Steve Jones, généticien à la University College London qui a commenté pour sa part : "à première vue, c'est un cas classique de science de faculté des arts. Peu importe l'hypothèse, donnez moi les données et là il n'y en a aucune". 

"Je pourrais juste aussi bien soutenir que les mutations ont réduit notre agressivité, notre dépression et la longueur de notre pénis mais aucune revue ne publierait ça. Alors pourquoi publie t-il cela ?", a encore ajouté le Pr Jones cité par The Independent.

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 16/11/2012 06:41


bonjour


sans cesse vous surgissez d'où on ne prévoit pas - vous êtes libre à fond , montrer l'aisance et l'élégance des grands (toujours + exclus de ce monde en imbécillité ?)

imagiter.over-blog.com 02/12/2012 11:00



être en avance ça doit exister en vrai