Tours de passe-passe qui ne passent plus ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

462750354_3a00db4a25.jpg

C'est en déchargeant, sans cesse, TOUT sur le bas de la société (la faute aux pauvres, aux immigrés, aux chômeurs, aux jeunes, etc – bref, uniquement, à qui ne peut répondre et réfuter !), que nous observons ces sournois personnages pratiquer la perversion en grand…"Fallait pas trop donner" a désoclée l'étrange inversion du "rembourses nous tout ce que tu nous a donné" (qui prend a, obligatoirement, raison et qui donne et offre aura toujours tort – ou l'inversion des valeurs en direct et par tous les sommets !)…

 

…et, sur cette même trame un Président, récemment, ose c'est la faute des électeurs si lui-même n'a pas tenu ses promesses…tel un trop mesquin marchand de tapis, il va mégotter sur "j'ai tenu la plupart de mes engagements", à quelques mètres près, bon à des centaines de mètres près , bon à des…(donc toute critique – devant un QUI ECOUTE A OBLIGATOIREMENT TORT- ne peut qu'être disqualifiée à l'avance et depuis mêle la veille, en plus)…la nouvelle perversion reste trop semblables aux précédentes…OUBLIANT, seulement, le socle historique , donc le plus que réel : s'il n'a été élu cela n'a été que pour virer un autre et qu'aux législatives "son" parti n'aura réuni qu'un peu plus de 25 % des adultes de plus de 18 ans (avec 63 % d'abstentions chez les jeunes) – c'est à lui de faire ses preuves face à une réelle majorité qui ne lui a offert aucun appui. Pas aux électeurs du tout de "faire leurs preuves" !!!.

 

Mais la perversion demeure un si je ne peux changer le réel je vais troubler et perturber toutes les représentations de celui- ci. Mais évidemment que "ce n'est pas bien" !!! Donc son j'assume oui mais je n'assume pas du tout puisque  - grand diviseur devant l'universalisme, il sera encore osé une solidarité entre riches et pauvres (lorsque ce sont les plus pauvres qui financent toujours les trop riches) oui oser de tels dénis du réel, c'est diviser au-delà du possible, fomentant, en un bref instant, toutes les poches de divisions futures…

 

Tous ces tours de passe-passe qui ne passent vraiment plus ?

 

…perversités et inversions partout…encore, un je prends "mes" responsabilités mais évacue toutes les autres sur les plus faibles…Perversions en grand : qui n'a pas accès aux réponses médiatiques voit "ses responsabilités", en tout, gonfler hors du réalisme le plus rationnel…et s'il ne savait quel virage ou tournant (en écho à "Préférer la rigueur du tournant plutôt que le tournant de la rigueur")  - pourquoi en parler alors ?…oh oui ! toujours le coup de la perversion maxima dite "du pédagogue" ( accompagnées des inexcusables puérilités comme "oral réussi", "la cour des grands" et autres insultes directes à la démocratie !) – la perversion du pédagogue c'est si vous ne vous laissez pas faire, si vous résistez ou sortez votre esprit critique c'est que vous ne comprenez rien à ce qui est dit. Ce qui est dit se faisant inscrire, ainsi, sur le marbre, devenant parole sacrée – et nul n'est censé "ignorer" les paroles sacrées !!!

 

Il n'y a donc plus qu'un discours UNIQUE (celui de la jonction de toutes les perversions !) – et toute personne qui ne profère pas de son surplomb, foncièrement antirépublicain, s'en voit exclue  Si vous votez non c'est que vous êtes cons. Tous en rang et on obéit sans réfléchir. Et la pédagogie perverse donne, immanquablement, toujours tort aux autres (grand fauteur de divisions que le pédagogue pervers) qui n'ont pas l'idée de se prétendre pédagogue…oui si vous n'êtes pas assez gogos pas assez cons pour avaler toutes mes superficialités c'est que vous êtes incapables de comprendre c'est que vous avez tort. Et par contre coup moi raison. Mais – logique oblige – c'est un pile je gagne face tu perds – la perversion veut ne jamais perdre : or le gogo est perdant et on veut faire passer le lucide heureux pour qui a, immensément, tort (il pige queue dalle à la place du "il comprend trop bien" !) – entrant directement dans la barbarie lorsque toute parole autre se voit retirer – sans examen objectif et indépendant préalable – toute valeur. Il n'y plus de droit à la liberté de pensée, de parole et de critique, etc – en fait direct…La phagocytose vampirique de la perversion n'a plus de limites – soit on se "soumet" à des superficialités soit on entre dans toutes les stigmatisations si injustes***…

 

*** *** Noam Chomsky avait clairement établi que plus vous vous trouvez dans les classes dirigeantes plus vous risquez de devenir aliéné par votre milieu… nous venons de vérifier que les seuls individus SERIEUX ne peuvent "passer" dans de tels médias dénaturés se roulant toujours plus dans les puérilités, les irréalismes, les inefficacités et – au bout, le suicide collectif.

 

Puisque - l'immense perdante de la perversion c'est la COMMUNICATION, oui les discussions loyales, les débats objectifs et le futur commun – émasculant tout droit à l'intelligence chez autrui, le très grave défaut, de la perversion c'est qu'elle ne puisse agir que par monologues, personnes immobilisées et esprits garrottés, etc…bref, en pratiquant la plus anormale des anti-démocraties !!!

 

Vraiment tous ces tours de passe-passe ne passent incontestablement plus !!!

 

Bon, devant ce nœud borroméen (perversion ne peut être démocrate !) – le one shot only, qui ne sert qu'une seule fois – c'est la nouveauté de la fuite toujours…ceci s'épelle "la seule question qui vaille réponse ce n'est pas l'opinion d'aujourd'hui mais l'état d'un pays 5 ans plus tard"…L'alibi (être toujours ailleurs) doit jouer à plein – non seulement les électeurs ont, ontologiquement, tort si je ne tiens pas mes promesses – mais nul ne peut plus rien me dire puisqu'il y faudrait une machine à plonger dans le temps et ramener les preuves que cela ne colle pas, dans 5 ans, avec mes actuelles perversions langagières…Indisponibilités des deux temps, rien ne peut être ensembles, tout se voit, indéfiniment, divisé à l'infini – pervertir c'est tenter d'empêcher le réel de fonctionner

 

En français courant – cela peut se démasquer en "rien à me dire pendant 5 ans puisque je ne me réfère qu'a x + 5 pas au concret et pas à la réalité bassement d'ici et maintenant"…plus exemplaire fuite hors des réalismes des assumer et des responsabilités,  des prises concrètes d'imputabilités et des démonstrations de causes et effets, etc… cela n'avait pas encore été essayé…voici qui est donc one shooté only… tous ces tours de passe-passe qui ne passent plus du tout…

 

….et que non point ce n'aura pas été, là, un grand idéalisme…

                                                                                              …à peine un petit irréalisme !!!

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans bulles médiatiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 16/11/2012 06:44


leçon magistrale...il y a des réserves de verves en anthropologie

imagiter.over-blog.com 02/12/2012 11:14



avoir appris une science et ne pas l'utiliser dans la vie de tous les jours est une trahison