Le système Mono ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Le système Mono ?

Le plus ridicule qui soit des systèmes. Celui qui ne peut s’occuper des autres parce qu’il ne connait que le système unique du Moi. Tous les autres doivent être moi. Il n’y a plus d’autres il n’y a que des moi. Moi-même restera toujours le même. Peut-il, alors, avoir identité si tout reste idem, identique…identité ? Peut-il, alors, avoir unité consciente si le même ne sait pas dire même oui mais même de que quoi ? Il n’y pas de modèle, pas de référent, pas d’original, pas de prototype, pas de transcendance, pas de fondation, pas d’essence, pas de principe : tout est noyé dans le ridicule du Mono (du grec monos, seul, unique – un peu comme..moine !). si incapable de se définir et d’avoir des projets autres que l’inertie. Monk monkey.

Ne chassons pas le ridicule d’où il siège - jusqu’à ce qu’il en explose ses vérités et externalités cachées. Vraiment ne plus savoir s’occuper des autres cela veut dire de TOUT LE MONDE. Puisque tout le monde ce sont tous les autres et même soi. Jusqu’à preuve du contraire, l’égoïsme n’est pas une magie qui nous extrait de la Terre et nous propulse sur une autre planète. C’est sur Terre que le mono-égoïste vit…Donc exit de ces dirigeants qui ont aboli tous les citoyens avec leurs droits et il ne reste que leurs bouffonneries à foutre les chiffres en rangs 2 par 2. Et pourquoi pas 4 par 4 mon colonel ? Nous atteignons, ainsi, le pire des désordres à ne plus savoir à quel chiffre se vouer ? La 5ème colonne oui, c’est connu, c’est Wall Street ; tout comme les braqueurs de banques ce sont leurs présidents…A chaque seconde, à chaque pas – partout le ridicule qui couvre de rides obsolètes !!! L’obsolescence programmée balaye, d’abord, les prétendus dirigeants. Voir le Davos-dans-l’os qui les aura dévoilé nus et sans argument, même pas un seul…Lorsque la gifle est mûre elle les claquemure ! Ils se sont tous mono-enfermés…Le grotesque rivalise avec les rires gras de la malbouffe mentale…

Pendant qu’il reste préférable ne pas devenir risible : puisque ça prête à rire. Et avec les intérêts composés l’usure va les user…Mono. Monos nulle part et colonies partout. La pensée unique aura été l’unique pensée : Moi. Et il n’y a rien d’autre à dire puisque l’autre n’existe toujours pas. Mais il y a infiniment plus d’autres que de moi ? Ne m’en parlez pas, tout ce qui vient des autres m’est antiscientifique. Et ne produira jamais ni du rationnel ni du raisonnable. En fait, c’est la pire de toutes les religions : celle qui ne reconnaît ni n’admet aucune extériorité***. Il n’y a qu’un mono-enfermement enserré autour d’un moi, lui en danger réel. Qui ne se peut survivre sans un thérapeute veillant sur la survie de ce comportement fœtal. Puisque ce moisi moi rejette toute réalité hors de ce égo sans légo.

..

D’où le capitalisme se reconnaît surtout à ses…externalités dissimulées. Tous ses coûts cachés qu’il ne veut surtout pas connaître. Ni que ce soit connu. Sauf à se voir démasqué d’être le système des plus grands gaspillages possibles. L’enfantillage le moins sérieux qui soit qui ne connait rien à l’économie réelle. Et ne pourra jamais en rendre compte. Surtout en stéréo (les deux parties de la photo) puisque les externalités coûtent bien plus chères que le total de ses soit-disant profits !!!

Hors sans transcendance, le chacun pour soi et le (dieu) pour tous ne peut durer. Puisque le (dieu) pour tous s’est spiralé en chacun pour soi. Chaque un que pour soi…Et c’est le règne du mono : monoculture, monopole et monopsone, monodie et monologue, monotone et monochrome, monobloc et monoclinique, monocorde et monocratie, monogramme et monoïdéisme, monothéisme et monolithe, monomanie et monnaie, monomètre et monoplace, monopoliser et monorime, monosyllabe et monostyle, monophonique et monotype, etc…,

..

***** - monopsone (tous les vendeurs doivent vendre à un acheteur unique), monodie (chant à une seule voix sans accompagnement), monocorde, monotone (l’antimusique), monochrome ( une seule couleur donc sans couleur…l’anti-vie personnifiée), monocratie (trop de présidentialisme), monoïdéisme (une seule idée fixe – genre la si utopique « pensée unique »), monnaie (diabole soit diabolique inversion d’un système de mesures devenu la mesure unique du système), monoplace (lorsque 3 automobiles sur 4, pendant la semaine, c’est à chauffeur unique à monoauto – mais à pollutions polypotiques – on mire une autre face du ridicule : chacun de s’auto-niquer !!!) …etc

..

http://www.imagiter.fr/article-monopoles-et-mono-poles-107039037.html

..

Ridicule carrément intégral ? Le modèle des médias dominants du consommateur impérial qui n’a surtout pas à s’occuper des autres est en train de déballer, en mono, ses hideurs. C’est le tout pour moi et rien pour les autres. Le chacun pour soi exige, impérativement, une transcendance (qui s’occupe de ces multitudes autres trop négligés) afin que le moi fou de l’égoïsme prenne toute la place et ne laisse plus de place pour personne d’autres – or les dirigeants ventriloqués ne secrètent plus que des excès de vulgarités. La main invisible est une vieillerie métaphysique qui reste dans son grenier. Quant à l’auto-régulation c’est un mensonge des trop riches incapables de s’auto-restreindre. Donc de se contrôler : ce qui leur fait perdre tout droit à diriger les autres. Tout le temps en démonstration de barbaries sociales…La nuisance antisociale maximale c’est l’individualisme financier porté à incandescence. Partout, il aura fait proliférer le chaos économique illimité. Le désordre social intégral. La liberté de cet individualisme à sens unique (…et rien pour les autres) c’est L’ABSENCE COMPLÈTE DE TOUTE LIBERTÉ…l’égoïsme n’est pas libre de ne pas être monstrueux et les…autres d’inventer une civilisation… sans lui ?

….

Liberté ? C’est toujours se comporter en homme libre soit celui qui ne restreint jamais la liberté des autres. Pas d’autre possibilité. Selon le contre-exemple des U.S.A. En train de sombrer dans le ridicule en marée toujours montante. Seule leur liberté existe et lorsque leurs « intérêts sont menacés » (toujours pour ces extraterrestres déphasés) ils attaquent la liberté des autres. Soit tout le temps à cause de leur gloutonnerie inadmissible, ils empêchent la liberté des autres. Comment ? En semant partout « leur » démocratie - soit l’absence de démocratie pour les autres. Jamais il ne leur sera pardonné ce qu’ils ont fait subir au monde. Le mono c’est bien l’inversion de/dans tout et l’inversion se rapproche de ce qui reste nommé « le mal »…

Par exemple ?

Par exemple : Ce qui n’est jamais dit c’est que l’industrie financière s’est autant endettée que les États : quelle imprévoyance...Leur surplomb moral qui leur permettrait de rançonner les pays et d’imposer des politiques aux gouvernements ne repose donc que sur rien, sur rien que du…vent ! Leur mono-dits n’ont aucun fondements légitimes…

Les deux endettements ( celui du privé, le plus mono, étant le plus irresponsable des deux !) sont les vraies causes de la catastrophe mondiale et doivent être entièrement changés. Ainsi, l’encours mondial de titres de dettes pèse désormais plus de 100.000 milliards de dollars, un montant multiplié par 2,5 depuis 2000. Les États ont emprunté 43.000 milliards. L’industrie financière plus de 40.000 milliards, et “l’économie réelle” moins de 10.000 milliards. 100.000 milliards de dollars, c’est le double de la valorisation de toutes les entreprises cotées dans le monde. Quels concours d’imprévoyances…Cela se nomme même – vivre au-dessus de NOS moyens. Donc, en conclusion, ces prétendus dirigeants ne connaissent rien à la politique. Comme rien à l’économie !

..

Les solutions découlent bien de l’ensemble de ces données… Exiger le retour des débats publics : puisque l’usage des dettes c’est surtout une déviance anormale de la politique. Payer des impôts donne le droit légal de demander des comptes. Ne plus être là juste pour faire semblant d ’élire qui on nous ordonne et de payer la bouche cousue. La dette vient du fait que le peuple a été bâillonné et qu’il reste le seul qui ne soit pas du tout responsable de ce…manque de fonctionnement de la démocratie.…puisque, en démocratie, le politique prime sur tout. Où était-elle ces dernières années ? Réfugiées dans les médias mercenaires ? Dans le capitalisme de copinage et sa distribution de faveurs aux trop riches qui ne paient toujours pas d’impôts ? Où ?...ah oui dans…le ridicule.

..

http://www.imagiter.fr/2015/08/comment-ce-serait-de-reprendre-les-choses-en-main-2-2.html

Le manque de gravité réelle ?

http://www.webmd.com/a-to-z-guides/infectious-mononucleosis-topic-overview

...

L’infection « mono » - infectious mononucleosis

Transposé en métaphore ? Le tout Mono de l’unipolaire uniforme unidimensionnel, etc. (une seule forme aux dépens milliardaires de tous les autres) – tout ceci avoué par le mon démon…le mon est seulement MONO !!!

….

………………..tout comme le démon est mono, démono !

………………………..%%%%%%%%%%%%

..

..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

courir après soi-même

courir après soi-même

monocatastrophe - trop d’ étendards masquent la vraie vie

monocatastrophe - trop d’ étendards masquent la vraie vie

c'est donc l'uniformité l'anarchie et le chaos désorganisateurs...

c'est donc l'uniformité l'anarchie et le chaos désorganisateurs...

la politique actuelle est donc l'ennemie de la société. Elle veut nous entrainer vers les ténèbres. toutes les preuces sont contre elles...

la politique actuelle est donc l'ennemie de la société. Elle veut nous entrainer vers les ténèbres. toutes les preuces sont contre elles...

cette monobétise exclut en direct l'intelligence plurifactorielle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

imagiter.fr 29/01/2016 11:58

Bonjour, rien n'arrête l'enthousiasme...