La société doit se "resocialiser" !!!

Publié le par imagiter.over-blog.com

5423247360_8a50d029a1.jpg

Quasiment tous les dirigeants semblent si désintéressés, si indifférents à la société globale, pourvu que les trop riches le deviennent plus encore, qu'importe tout le reste…Il y aurait des entreprises de premières lignes, toutes exposées à la concurrence mondiale…or toutes les études récentes prouvent, que, pour leur vie personnelle, ces dirigeants ne prennent strictement aucun risque, ils externalisent tous ces risques sur l'ensemble de la société…et dans la figure "d'exposés à la concurrence", ce ne sont pas eux, mais, uniquement, une partie de l'entreprise qu'ils mettent en avant lorsque cela les arrange et en arrière quant ceci les désarrange…soit comme matraque contre le reste de la société, d'un côté, et sans aucun partage des plus values que la compétitivité des travailleurs a, pourtant, créée de l'autre…

 

Qui désocialisent la société sinon ses dirigeants ? Lorsque la productivité fait avancer les entreprises dans la concurrence mondiale que croyez vous – qu'anti-socialement – ils fassent ? trop "protégés", ils s'approprient les gains des productivités des autres ? Et, dans de telles conditions ("privatiser les bénéfices et nationaliser les pertes"), le boursier ne devient-il pas le modèle du fonctionnaire "réel" le plus protégé ? Qui fait tout pour détruire la société ? Sinon, ces dirigeants qui ne protègent jamais les plus exposés mais soutiennent beaucoup trop les déjà trop protégés (les trop riches, n'est- ce pas ?)..

 

Ne partageant pas les plus values avec qui "partagerait", aussi, les situations les plus exposées, si mises en risques de concurrences - ils se dédient et se dénient eux- mêmes…ce ne peut plus être vrai puisque, lorsqu'une entreprise fait des bénéfices (sur le dos de la productivité des travailleurs), eh bien ! elle les licencie…ils ne sont dons pas sur le même bateau. Et seuls les travailleurs ont couru des risques pour les exagérément désocialisés dirigeants!!!

 

Dans ce cas de figure, qui sinon ces trop désocialisés dirigeants détruit le plus la société ? Ne parle que pour mentir ? ne triche que pour voler ?

 

Doit, en conséquence, se voir privé de parole publique non contradictoire : comment faire semblant de dire que les e,ntreprises sont livrées à la concurrence et, à chaque résultat positif, licencier les acteurs de ces progrès pour JUSTE ne pas avoir à partager avec eux et tout filer, illégalement, aux actionnaires ? Doit se voir dessaisi de ces provocations aux conflits envenimés…etc…etc…pour être placé en formations obligatoires de resocialisation

 

Nous ne pouvons plus permettre que des irresponsables frivoles au sommet détruisent toujours plus la Société…puisque les médias mercenaires vont, désastreusement, aussi, dans la même direction qu'eux…

 

Ainsi, des médias, aux financiers jusqu'aux politiques (le clair trio de toutes les guerres civiles rampantes actuelles) - toutes leurs actions, toutes leurs paroles ne semblent plus conçues que pour dresser chacun contre chacun, séparer toutes de tous et isoler chacun de chacune…c'est bien de l'anti- société en marche : et, à chaque seconde, l'espace de la Société réelle diminue toujours plus. Va-t-il rester encore de la société dans cette dissociété, cette dissociée après toutes ces politiques qui disjoignent et qui désunissent. Après ces assauts par le haut, et toutes ces déchirures de tout le tissu social qu'il amplifie, cette barbarie destructrice qui court du haut et descend vers le bas…vers le bas, la Société "tient" malgré tout le coup. Comment ? .

 

Par de nombreux petits efforts de socialisation…tandis que les dirigeants sont atteints du syndrome "si la société ne se plie pas à toutes mes volontés, je dissous la société"…tant de personnes plus humbles se surpassent à tenter de "recoller les morceaux"…les sales gosses du sommet mériteraient largement une bonne fessée…puisque LE SOCIAL RESTE CE QU'IL Y DE PLUS VITAL DANS UNE SOCIETE…mais le post- capitalisme reflétera exactement le pré- capitalisme…voyez Max Weber, nous informant que le capitalisme n'a été possible que parce que de nombreuses mentalités, à lui extérieures (et qu'il s'est toujours montré, égaré dans ses maniaqueries compulsives, toujours incapables de comprendre)…et ce sont les mêmes mentalités (et il n'aura toujours pas compris !) qui vont en permettre la complète sortie …mais de qui parlez- vous ?

 

Désormais, que la majorité de la population a compris que de tels dirigeants (financiers, banquiers, politiques, stars et médias) sont bien les ennemis les plus enragés de la survie de la Société, qu'ils sont prêts pour leurs petites manies à tout détruire, qu'ils se montrent si enfermés dans une bulle de pensées toxiques et trop incapables d'en sortir…que des mots comme social sociable, socialiser, leur demeurent tout à fait étrangers…et que, de ces faits, la Société doit se défendre de ces dangers publics…sûr que la société va toute se "resocialiser" !!!

 

Déjà en quittant (comme nous venons de l'entrevoir) la façon de penser des ex- dirigeants…et en réinventant tous les rapports sociaux…difficile de trop résumer ces nouvelles pratiques (que nous approfondirons dans un prochain autre blog) sinon par un raccourci  audacieux …genre "tout le monde à 2 000 euros par mois et la Fête sociale permanente "…

 

Simplement par chacun des mots employés "accroche" ce que l'ion voudrait nous cacher…2 000 euros mais nous n'en avons pas les moyens ? C'est plutôt que si les 40 plus riches du monde "ont la même chose" que sa moitié la plus pauvre (3, 4 milliards d'humains), ce qui est réellement impossible c'est que ces 40 trop riches, 40 trop voleurs de la socialisation – continuent à devenir encore plus riches. Ceci est impossible. Mais puisqu'ils ont concentré l'idée (ruse de l'histoire) de concentrer en leurs 80 mains des revenus globaux aussi colossaux, de mettre ces 40 en posture de revenu maximum garanti (360 000 € annuel, par exemple) implique que le reste de ces revenus si concentrés peut, évidemment, abonder des symboles comme tout le monde à 2 000 € par mois. Les fonds sont déjà bien là, mais si mal répartis, si irrationnellement dispersés…que seul la sauvagerie capitaliste pouvait obtenir un tel résultat simplifié sur la même page…oui oui de visualiser ce trop soudain, 40 = 3,4 milliards, obtient la flèche du mais nous pouvons transvaser, il n'y a d'autres séparations que mentales…la resocialisation est bien en marche !!!

Les 3,4 milliards peuvent être, de A à Z, financés par la "resocialisation" des 40 !!!

Tout est clair tout est accompli !!!

 

Quant à la Fête sociale permanente, ces nombreux processus de resocialisations regroupés sous un seul nom générique, elle ne provient que de la nécessité vitale pour la Société d'évoluer, de s'émanciper, de progresser, de se libérer, de changer, ou de s'améliorer (déjà, en se dépêtrant de tout ce qui est devenu mortifère dans l'organisation actuelle)…et nous ne manquerons pas de l'approfondir dans un prochain autre blog…

 

Pour le moment, nous savons que nous devons effectuer un grand bond en avant !!!

 

Faisons que ce soit un bon bond !!!

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article