Lorsque surdoué est traité comme un handicap ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

2049030411_a4e25d9ec5.jpg

Il faut savoir que le surdoué est traité, administrativement, selon les mêmes critères et principes que les handicapés. Les psychologues les présentent comme des êtres "vulnérables" – ce qui, joint au fait, qu'afin de les faire "reconnaître", les militants les ont surtout présenté sous l'angle de difficultés. Sans nombre ? Oui même sans nombres***…l'axe de rotation de la vérité est donc complètement faussé…

 

*** pour plus de détails logistiques, voir  Wilfried Lignier – La petite noblesse de l'intelligence - une sociologie des enfants surdoués, mars 2012…

 

Mais (quittons la logistique !) l'immense joie et le rire cosmique, qui accompagnent, intérieurement, qui se voue à l'intelligence – permet la toute giration suivante…impossible de trouver dans le moindre produit de l'entertainment un rire aussi frais, spontané et "rajeunissant" qu'à faire chatoyer, entre eux, les concepts !!!

 

Lorsque surdoué est traité comme un handicap ? Pour qui ? Juste la question (voir le blog du 9 novembre 2012 "Pour qui ?") et vous voyez toute la MECANIQUE sociale qui pivote devant vos yeux émerveillés. Dans un gigantisme qui prend tous les sens de volupté comestible !!! Lorsque surdoué est traité comme un handicap ? Oui oui pour qui ? Tout s'avoue, sans que vous n'ayez rien eu à faire – comme si le Zen était en vous…art martial, art qui rend maître dans le "non faire qui fait" - oui POUR QUI ? Pour qui se trouve en face, tout empêtré(e) de sa gêne, de ne pas savoir quelle attitude adopter. Y inclus, la trouille inavouable que ce "surdoué" lise dans les intentions troubles qui peuvent nous habiter…ayant une posture toute handicapée, cet handicapant échec de communication – se voit projeté sur le/ la surdoué(e) – donc que ce sont eux les handicapés !!!

 

Ensuite, le principe des ragots, qui masquent tout le réel sauf la partie qui vous donnerait raison – par effets boules de neige – peut parvenir à des contrevérités flagrantes. Et à des désinformations bien toxiques…passons…

 

Oui passons…puisque nous avons le nœud qui résume tout ceci : le titre d'un livre. Qui dit, en gros, qu'être "trop" intelligent rend malheureux. Un destin. Une inéluctabilité. La mise en séquestration des pivots de raisonnements, le donc bien "trop" planqué, etc, habitudes de staliniens (?), etc. – voudraient instituer la notion d'équivalence et de causalité entre les 2 membres de la phase…vous êtes intelligents DONC vous êtes malheureux/se…c'est automatique . Et toc. C'est ce que nous vous disions plus haut …un rire frais surgit de cette termitière boueuse et maladroite…mais la gratitude devant tant de bestialité peut rayonner : GRACE à ce titre la récolte va être immense !!! Oui oui et en faveur des surdoué(e)s…qui l'eut cru…le pire des calvaires de vivre (surdoués !) va se montrer comme de vivre – quasiment – au paradis…les truqueurs en sont pour leur trac !!!

 

Puisque…le bon phrasé devient : l'être "trop" (on ne l'est jamais trop !) intelligent , un peu qu'on le rend malheureux !!! Pas du tout la même causalité. C'est "parce que" vous êtes intelligent-e (donc réductionnisme bourgeois irrecevable – de TROP critique, comme si l'intelligence n'était pas le cumul de toutes les qualités et pas d'une !!!) que "l'on se permet" de vous blesser, harceler, de concourir à qui sera le plus bas, mesquin ou méchant…le/ la surdoué(e) de lui- même ne se rend pas malheureux - on le rend !!! Ce n'est surtout pas son intelligence qui LE rend malheureux…c'est parce qu'il/ elle est intelligent que LES AUTRES tentent de le rendre malheureux…donc si un ouvrage paru (comme l'avouait un traître à l'intelligence, "c'est à tort ou à raison une réflexion considéré comme sérieuse" – nous venons de vérifier en direct que ne "paraissent" QUE les ouvrages non sérieux – une preuve juridiquement recevable ? Aucune verve (de verbe et de vie) ne s'y trouve dedans !!! Garantie radicale de tromperie, croyez de super routiers !!! L'intelligence REND heureux/se d'où…verve…)…

 

Oui oui si un tel ouvrage digne devait "paraître" sur ce sujet – il ne s'appellerait sûrement pas "être "trop" intelligent rend malheureux" mais bien plutôt "Pourquoi rendons-nous les êtres intelligents malheureux ?" Faut savoir que la plupart des pouvoirs médiatiques, politiques et économiques incitent, ouvertement, à la stigmatisation de l'intelligence…au point de oui oui "légaliser" tous les actes qui puissent lui nuire !!! Vous capez mieux désormais ?

 

Si oui pourquoi ne pas, alors, entrer au parAdis mental ET affectif de l'intelligence ? La giration souveraine nous aura placé dans le site mental où nous "savons" qu'ils/ elles auront juste tenté de "rendre" malheureux. Mais le rire frais, spontané et "rajeunissant" (puisque la Verve semble n'appartenir qu'à qui joint intelligence ET cœur !) survient – et efface tout…et vous continuez à voir toute la MECANIQUE sociale qui pivote devant vos yeux émerveillés. Dans un gigantisme qui prend carrément tous les sens de volupté comestible !!! Tenté mais tout raté, si piteusement échoué – l'encerclement douloureux venait juste du non-coming out !!!

 

C'est fait ? Oui oui t'occupe. Résultats du pivotement radieux ? Ce sont les lâches harceleurs de surdoué(e)s qui ne vont plus pouvoir cacher leur malheur…voyez donc déjà : "trop" intelligent c'est un jugement de valeur qui se permet de prendre la place de Dieu…bigre ! ça arrive de brûler de honte vous savez…cette foutaise risque bien de vous disqualifier, en un geste trop aisé, puisque de clamer ceci prouve que vous n'avez jamais vécu l'expérience de la pensée et de l'intelligence…y'en a jamais trop – faut juste entrer dans les "qualités" si l'on veut éviter la satiété…donc, clair, vous n'avez absolument aucun droit de parler d'intelligence, surtout de celle des autres…vous n'êtes absolument pas sérieux, vous – rembourser, rembourser rembourser !!! Pas mal : vous n'avez juste fait que changer la place de "leurs" mots et les voilà pire que disqualifiés – discrédités, déconsidérés, si dépréciés, de piteux imposteurs "déguisés" de faux sérieux (suffit de parcourir leur non-livre pour le "flairer" !)…le "trop" d'intelligence c'est l'économie de moyens maximum. Minimum de gestes, minimum de mots, minimum d'efforts…C'est "juste" de "bien" connecter (et tout le corps, émotions, sensations et sentiments y participent avec graaaaatiiiituuuude ) oui tous les circuits neuronaux. Tous. Que de la santé…vous nagez dans la sensualité (tiens pas "trop" ?) de l'universalité, lorsque tous les lointains vous…touchent de près !!!

 

Oui que de la santé le surdoué, aucun handicap (sinon celui des autres qui vous tombe dessus ?)…Par contre – la pathologie c'est DE NE PAS bien utiliser tous les circuits neuronaux, de ne pas les interconnecter tous, ça te dysfonctionne, ça grince, ça crée des mauvaises sensations – le tout très peu comestible !!! Aucune saveur à ce savoir !!!

 

Lorsque surdoué est traité comme un handicap ? Pour qui ? Pas pour lui, l'aisance, l'envol ailé, la joie intense qui fait de notre être entier une forge où nous pouvons façonner nos besoins spirituels nous-mêmes (le but étant ce que l'on butine !)…l'on sait soudain que, non, les surdoué sont tout l'inverse d'handicapés …

 

            Le handicap n'est que celui des autres – dans la manière de les voir !!!

  Ils/ Elles changent ce regard ? Immédiatement,

                                                           …elles/ ils deviennent un peu comme eux !!!

 

avec l'avantage énorme de disposer de toutes les techniques (inventées par les surdoué(e)s) qui mènent bien au "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation). Comme l'ensemble de ses techniques …dont quelques unes de nos plus récentes, restent offertes sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "Sous la chair des mots – la sensualité d’immensités…","L'athlétisme mental ?", "Délecté lecteur – l’évolution n’aurait pas prévu l’écriture ?", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!", "Quelles formations ont suivi les transformations ?", "La culture viendrait d'ailleurs…", "Unité enchantée" , "Aucun sport n’est plus sportif que le langage", "Où est passée l'énorme déperdition d'intelligence collective ?", "Optimisation de…l'optimisme", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", " Tous saufs sauf","Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Talents et société", "Tant d'instants ?", "Elle excelle", "Et tout fait suite suède de ce qui précède?", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé", "Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!" , "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 10/11/2012 07:27


bonjour et re


analyse impeccable, les arroseurs sont cuits - et tout se suspend à la question : y a t il des surdoués chez les dirigeants ? tant de dureté de coeur plaide bien l'inverse...donc solutions...

imagiter.over-blog.com 02/12/2012 10:43



nous faisons vraiment des ARTICLES DE FOND - l'essentiel de chaque question y est - trop beau pour être vrai ? pas du tout ça l'est - l'incrédulité que crée le capitalime ne nique que qui "croie"
à cette Religion truquée...