Quelle est la faction de l'olfaction ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5239916942_84e490ed5e.jpg

L'odorat a toujours été la cible d'enjeux vraiment très imprévus. Depuis Freud qui le cloîtrait dans une posture non civilisée jusqu'au vieil irlandais qui fait du poète celui qui sait flairer – nous alignons les éloges comme les réprobations…Oui mais nul qui ne veut appliquer la technique du comment envelopper ce qui nous enveloppe ? Qui veuille faire de la dialectique jusque dans et à partir du corps !!!

 

Si l'olfaction est en faction de quelle faction s'agit-il ?De monter la garde, de faire le guet vigilant, la sentinelle méticuleuse, mais contre quoi – ou bien de se transformer en :

facteur olfacteur – en agent

factoriel olfactoriel – en coefficient efficient

factuel olfactuel – en fait incontournable

factum olfactum – en libelle pamphlétaire

facture olfacture – en total

?????????

 

Notre civilisation ne nous aide pas vraiment à y répondre - elle qui veut MASQUER les odeurs. Qu'est- ce que cela cache ? Pourquoi se priver si superficiellement des signaux du réel ? N'est-ce pas le fuir ce réel, le dénier, se poster en immature capricieux du na je ne veux pas na voilà !!!

 

Faut dire que les villes PUENT, que l'air mort y répugne tant à tous les nez fins….Est-ce donc cette inesthétique horreur que l'on voudrait, sournoisement, planquer ? Les villes nous font perdre toute sensualité donc tout savoir-vivre réel !!! Ce ne sont pas les odeurs "individuelles" qu'il faut pourchasser mais les odeurs d'un manque complet de savoir-vivre terrestre. La nature ne prévoit pas du tout que nous la détruisions systématiquement pour des styles de vie carrément puérils. Plus infantile que le capitalisme tu meurs…

 

L'odorat le sens qui entre le plus profondément dans le cerveau, celui dont toutes les cellules se renouvellent le plus loin dans la durée de vie d'un individu, celui qui pourrait nous conduire à vivre la sensualité suprême de la quinte essence – se voit ainsi, bestialement, SACRIFIE…oui oui sacrifié, immolé, abdiqué, abandonné…vous ne le croyez pas en plus ? Sortez donc un peu au lieu de croupir dans vos idéologies – vous entendrez que tout le monde "parle du nez", que ce phénomène est assez récent (20- 30 ans à tout cassé !!!)…

- vous verrez combien d'enfants ont "perdu" le sens du goût…celui qui reste tant en profondeur de bouche…ils ont troqué le moelleux à la place, farines et graisses (bases de l'alimentaire industriel, en très gros!) au lieu de tous les aromates au nom si limpide "d'arômes", qui habillent les goûts de toutes les odeurs oui ?

…facile à vérifier : mettez-leur, côte à côte, un vrai couscous, une paella très longuement préparée et la boite de conserve…ils ne vont pas "aimer" la vraie cuisine mais plutôt le "toucher" glutineux …ils ne savent plus savoureux, juste avaler après avoir "toucher" (ce pourquoi ils "n'aiment" plus grand chose !!!)

- et l'absence tout à fait anormale de caresses, de touchers amicaux, d'effleurements, câlineries, etc…surgit toute droit de la PERTE de l'odorat…vrai ou faux ?

….oui oui l'odorat la sentinelle dont le rapport objectif nous dit STOP STOP STOP STOP STOP…vous allez donc cesser bandes de malades, de détraqués, de monomaniaques compulsifs, de drogués aux inessentialités

tiens, inessentiel et essentiel tourne bien autour de sens esSENStiel, esSENTIel…signant la perte égarée de qui s'en écarte….

 

Nul besoin donc d'en passer par une autre insidieuse question, oui si l'olfaction était en faction de quelle faction s'agirait-il ? Nul complot conspiration intrigue brigue ligue parti cabale conjuration coalition (nul besoin d'être mis en parfum) – l'olfaction c'est l'UNITE, ce qui supplante toutes les divisions, ce qui annule les sous-parties comploteuses, ce qui enveloppe tous ces irréalistes clivages, etc…Tous ces brins de détail qui veulent prendre la place du Tout par l'absurdité claire de la…division…sont justement en complot conspiration intrigue brigue ligue parti cabale conjuration coalition…contre l'odorat qui demeure bien le repère absolu…et démasque les menteurs qui dans les années 1960- 1970 se disaient très attentionnés à l'environnement et aux avertisseurs clignant qu'il lui serait porté atteinte…d'abord, les batraciens étaient signaux, leur disparition "impliquait", sans équivoque, de stopper le style de vie assassin…puis…rien, puis encore…rien…toujours les mêmes DELINQUANTS (voyous en costards- cravates!) qui dominent la non- société actuelle (pas de société sans beaucoup de lieux publics, oui ou non ?)…en 30 ans 40 % des espèces vivantes ont disparu, soit un rythme clairement plus que dangereux…

 

Et nul qui ne se décide à clamer à HAUTE voix que quiconque s'entête, encore, à vouloir "faire" de l'argent au lieu de se préoccuper de la planète devrait savoir…

                                               …que la PRISON l'attend…très direct…

 

                                               Faut bien de temps en temps avoir du nez

 

…comme vous pouvez, largement, le vérifier dans les posts titrés "une société, institutionnellement, organisée pour voler les pauvres"  du 23 septembre 2011, "Tout l'argent gratuit pour les seuls capitalistes" du 25 septembre 2011 …"Quel est le taux de population mondiale qui a une protection sociale ?",  "L'ère post- démocratique ?" (1) (2) (3), " L'argent ne fait pas le bonheur : il a même tenté de le kidnapper", "L'angle mort de la finance", "Les crises sont causées par les excès d'inégalités ?", "Principe de précaution massif envers la finance ?", "Désindustrialisation : à qui la faute ?", "Plus ça va plus c'est vulgaire d'être trop riche","Gains collectifs partout", "La spéculation désocialisée", "Les émeutiers ce sont les trop riches ?", "Peut-on vraiment se dire "objectif" lorsque intéressé et profiteur ?", "Les amertumescences ?", "Le coût d’une non intervention publique ?", "Hontes du néolibéralisme", "Banques, plus rien ne va !!!", "Plus tu prends aux autres plus tu les enrichis !!!", "Les élus ne sont pas les propriétaires de ce qu'ils gèrent", "Plus con qu'un banquier ?", "L'infantilisme du "circuit intégré de la finance internationale", "Ce que représente l'argent des banques ?", "Collectif/ individuel", "Privatecity" – Publicity", "L'autorégulation étatique est prouvée …", "Donner l'apparence de la solidarité à un simple courant d'air (1 et 2)", " La finance - une fraude systémique ?", "Comment le capitalisme se met à dos tous les génies ?", "Le bon détour ne ment…" ou "POURQUOI LES MARCHES CA NE MARCHE PLUS ?"

Gains collectifs à la place des gains individuels, Fête sociale permanente, Service public du crédit, revenu d'existence mondial, retour massif des services publics autogérés, et tant d'autres filons du futur etc – toute une nouvelle civilisation est bien, complètement, en place !!!

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans sentez la santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

MAGISTRAL - comme vous apportez à tous le vrai savoir et le vrai partage - l'édition établie devrait mourir de honte !!!
Répondre