Bons journaux ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

6095697434_178f534db1.jpg

C'est, pourtant, ce qu'on nous pique dans la bouche tous ces bonjournaux, bonjours à jours de journaux – la roteuse du jour !!! Les bons journaux du buon giorno italien en rythme ainsi décalé…juste afin d'imiter la phonétique de l'italien bonjour – les bons journaux buon giorno ?

 

En guise de bonjour vous vous voyez tout disposé-e-s, vous, à clamer "bonjournaux" tous les matins ? Nous pas trop, si vous voyez le truc !!! Alors simple comme bonjour, jourbon, jour heureux, bonne journée, etc…cela reste encore à voir…

 

Journalier le bonjournalier ? Journellement le bonjournellement ? Journaliste le bonjournaliste ? Fournée de journées le bonnejournée ?

 

Et à contre6bonjour alors ? Chaque jour de la semaine le même buon giorno bonjournaux ? Le même jour ajouré, ajourné, daté, éphéméridé, calencendrier…au jour le jour bonjournaux les dégâts. Que ce soit un grand Jour ou un petit jour, où on voit tout le jour à travers…

 

Et puis – après tout – si nous sommes dans notre bon jour

                                                                       … pourquoi le dire en plus ? jourbon

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 14/10/2012 21:53


oreille polyglotte - en fait le son est bon - merçi de toujours ouvrir des horizons

imagiter.over-blog.com 15/10/2012 18:46



original comme point de vue - merci