Toréer le tore ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

 

 

6211067321_5b3fa3ff76.jpg

Les conditions climatiques d'un pays et les conditions d'ambiances et d'atmosphères de la vie intérieure – se mêlent comme dans beaucoup de débuts de romans. Songez à l'ouverture insurpassable de "L'homme sans qualités" de Robert Musil !!!

Les conditions climatiques – tout comme le mot le "fait" entendre ce sont des éventualités dont nous devons remplir

les astreintes

les exigences

les obligations

les impératifs

etc. – sous "ces conditions" – le climat pourra continuer. Plus clair ?

 

Un outil délaissé (comme tout le "meilleur" de la civilisation on dirait ?) : le TORE…Un très grand mystère torique qui peut aller jusqu'à prouver que la surface de révolution engendrée par une circonférence tournant sur son plan - peut offrir du carburant infini pour franchir les espaces intersidéraux…Ou bien peut donner de l'énergie libre en quantité inépuisable. Etc. Tel n'est pas le propos de l'article…

 

Ce qui en ressort, pour nous, reste surtout l'importance vraiment très sous-estimée de l'atmo-sphère, de toute circonférence sphérique et de "temps"…Ainsi, quel est le temps du temps ? Pluvieux ou ensoleillé ? Une heure ensoleillée compte-t-elle plus ou moins qu'une ventée ? Le déroulement temporel (donc spatial) du ciel ? Oui de sa météorologie toutes surgies de l'invisible (air, vents, courants, températures) – tout ce que nous NE VOYONS PAS fait le temps de chaque jour !!! Et la manière obsessionnelle d'en parler (toujours la première parole, comme s'il demeurait essentiel de parler du ciel !!!) nous rappelle que, selon nos connaissances actuelles, seul l'être humain a intériorisé la notion de temps temporel…l'univers, lui, n'est qu'un espace étendu, un espace-temps pour faire diplomatique, mais un temps "espacé" alors…puisque tous les mots qui servent à décrire le temps sont…spatiaux…oui oui le temps est court ou long, proche ou lointain, et l'atmosphère la coquille nuageuse que l'on survole en avion…

 

Aussi, le caractère très psychologique du temps n'en constitue-t-il pas entièrement le vécu et le ressenti ? Y a-t-il autre chose ? Le temps n'est-il pas ce "climat", cette ambiance toute psychologique, ce ciel intérieur de vécu et de ressenti – avant que de n'être que la coquille d'un appareil de mesures, qui "vivrait" le temps sans nous et à notre place ? Sincèrement, vous "adhérez" aux mesures météorologiques ? C'est quoi la température du temps ? S'il n'était pas "tempéré" serait-ce quand même du temps ? Du temps accroché aux tempes, celle qui savent temporaliser si bien ? Entendez- vous bien ce "nous avons TOUT le temps" ?

N'y a-t-il pas le côté hyper sensuel du temps – celui que vous fera expérimenter la découverte du "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation)…et, là, encore, nous entrons dans le mystère toujours non résolu du TORE dont nous parlerons dans un tout prochain article…

Et ce n'est pas l'échelle climatérique – celle des échelons, degrés, gradations, niveaux, paliers, rangs ou positions – qui nous fera dévier de le pressentir toujours plus fortement !!!

Le temps c'est le climat et la température comme futur paradigme de la durée.

L'étendue largement déployée à la place du rythme qui cligne à peine son instant qu'une seconde rythmique vient lui voler sa seconde. Elle déjà passée et  supprimée

 

            … ce qui fuit si insaisissable et ce qui demeure si profondément enraciné…

                         …se retrouvant au carrefour climatérique du choix !!!

 

…vous pouvez, aussi, vous aider à trouver ce choix à travers, les nombreux posts, dont "Le soi le soin le besoin" du 4 juin 2011, "Cadrer cadriller quadriller" du 5 juin 2011, "Comment le repos repose vos questions ?" du 7 juin 2011, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011; "Des sauts périlleux à l'intérieur de vous-mêmes ?" du 11 juin 2011, "Hans Diefenbacher, ce sont qui marginalisent qui sont le vrais marginaux" du 22 juin 2011, "On aime pas ceux qui pensent ?" du 23 juin 2011, etc.

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lejournaldepersonne 26/01/2013 11:49


merci de tout cet assemblage d'éléments qui rebondissent les 1 sur les autres - musique et textes - afin de nous amener plus haut...